Aller au contenu principal

Arrêté en juin 2017 en possession d'importantes sommes d’argent à son domicile, l’ex-président de la commune de Had Soualem est accusé de dilapidation de deniers publics, trafic d’influence, faux en écriture et falsification de documents administratifs.   Le quotidien arabophone Al M...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Had Soualem