La coopération maroco-espagnole © DR

Temps de lecture : 4 minutes


Forum d’investissement Maroc-Espagne : quel enjeu pour le Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Après avoir calmé leurs tensions diplomatiques, Rabat et Madrid tentent aujourd’hui de concilier développement économique et politique. C’est dans cette optique que démarre, ce mardi à Dakhla, le premier forum Maroc-Espagne d’investissement. Cet événement vise à insuffler une nouvelle dynamique aux échanges commerciaux entre les deux pays. En présence d’entrepreneurs espagnols et marocains, le business et les moyens de promotions seront au cœur des débats. Quel est donc l’enjeu de cette rencontre pour le Royaume ?

Temps de lecture : 4 minutes

Favorisés par leur proximité géographique, la coopération économique et les échanges commerciaux entre Madrid et Rabat sont inéluctables. Le forum d’investissement Maroc-Espagne qui se tiendra ces mardi et mercredi à Dakhla, est le premier évènement dédié à la promotion des investissements espagnols dans la région. Notons qu’il y a quelques jours, le forum maroco-américain, une réunion consacrée à l’investissement à Dakhla, s’est également tenu à New York.

Grâce à ces évènements, la région du Sahara devient un pôle d’investissement majeur pour le Royaume. La réalisation de grands projets et le développement des provinces du Sud ont renforcé l’attractivité de cette zone. Ces efforts ont pour objectifs de rendre la région Dakhla-Oued Eddahab un hub économique et d’investissement puissant. Une ambition qui vise à promouvoir et à consolider la coopération du Royaume avec les pays africains.

Lire aussi : Marhaba : une opération unique au monde

Un «melting pot» d’investisseurs

Ces dernières années, la région de Dakhla a connu une dynamique économique et d’investissement importante. La réalisation de grands chantiers structurants, comme les installations d’énergies renouvelables, le port de Dakhla Atlantique, la construction d’écoles supérieures et d’universités, s’inscrit dans le cadre de la stratégie régionale visant à attirer plus d’investisseurs étrangers.

Démarré ce 21 juin, le forum maroco-espagnol est une opportunité importante pour le pays. Plus d’une centaine d’entrepreneurs espagnols contribueront à cet évènement. Ils participeront à différents panels, notamment « les secteurs clés, innovants et durables : l’agriculture, la pêche et les activités agro-industrielles », « le secteur tertiaire, levier de l’attractivité du territoire et amélioration du climat des affaires », ou encore « quels investissements et quelles infrastructures pour une industrie verte ? ».

Du côté marocain, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ryad Mezzour, et le président de la région Dakhla-Oued Eddahab, Yanja El Khettat, vont intervenir sur les opportunités d’investissement qui se présentent aux opérateurs marocains et espagnols dans cette région. Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la nouvelle feuille de route établie entre les deux pays en avril dernier. Rappelons que Madrid a considéré le plan d’autonomie proposé par le Maroc comme «la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend» du Sahara.

Lire aussi : Sahara : l’Algérie utilise sa dernière carte

La dynamique commerciale maroco-espagnole

Les échanges commerciaux entre la péninsule ibérique et le Royaume sont estimés à plusieurs milliards de DH. En 2021, les exportations du Maroc vers l’Espagne ont atteint près de 7,3 milliards d’euros. Tandis que les importations en provenance de Madrid se sont élevées à 9,5 milliards d’euros, rapportent les responsables de l’évènement.

À l’instar des chiffres réalisés en 2021, cette année a enregistré une augmentation des importations espagnoles en provenance du Maroc. En effet, cette progression s’explique par la hausse des importations de différents produits, notamment les fruits tropicaux, pièces et accessoires, véhicules automobiles et climatiseurs, indique la presse espagnole.

Pour rappel, le 12 mai dernier, l’Assemblée générale (AG) du Conseil économique Maroc-Espagne (CEMAES) a eu lieu à Casablanca. Elle s’est tenue en présence de Chakib Laâlej, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), et Antonio Garamendi, président de la Confédération espagnole des organisations entrepreneuriales (CEOE). Ce conseil d’affaires vise à renforcer la coopération bilatérale pour favoriser le rapprochement des hommes d’affaires des deux pays.

Toujours dans un contexte purement économique, l’Espagne a affirmé qu’elle compte accorder plus de visas aux Marocains. Elle envisage aussi d’assouplir les règles relatives aux permis de travail afin de remédier à la pénurie de main-d’œuvre dont souffrent plusieurs secteurs dans le pays.

Enfin, le développement économique de la région du sud du Maroc rentre dans la stratégie souveraine de rayonnement du continent africain. Le roi Mohammed VI avait souligné que «l’Afrique a besoin de l’apport d’une véritable industrie africaine de l’investissement». Il s’agit d’une vision claire et ambitieuse, à laquelle s’engage le Royaume.


Recommandé pour vous

CMI : bonne tenue de l’activité monétique au premier semestre 2022

Temps de lecture : 5 minutes

Le Centre monétique interbancaire (CMI) a dévoilé, vendredi 12 août, les chiffres de l’activité…

Économie nationale : un redressement de 7,9% de la croissance en 2021

Temps de lecture : 4 minutes

Après une récession sans précédent provoquée par la crise sanitaire, l’économie mondiale a enre…

10 août : le Maroc célèbre la Journée nationale du migrant

Temps de lecture : 4 minutes

Le 10 août marque la Journée nationale du migrant. Cette année, le thème de cette célébration c…

Les orientations du NMD au cœur de la Stratégie nationale de développement durable

Temps de lecture : 4 minutes

Le développement durable est devenu un réel projet de société au Maroc. Le Royaume s’est engagé…

Made in Morocco : pour la valorisation du savoir-faire marocain

Temps de lecture : 5 minutes

Faire du Made In Morocco une véritable marque de fabrique, sur les plans national et internatio…

PLF 2023 : ce qu’il faut retenir de la note de cadrage de Aziz Akhannouch

Temps de lecture : 5 minutes

Dans sa note de cadrage du projet de loi de Finances (PLF), Aziz Akhannouch réitère la détermin…

Forbes : le Maroc, un modèle de transition énergétique

Temps de lecture : 3 minutes

Le magazine économique Forbes vante le grand potentiel du Maroc à produire de l’énergie propre …

DTFE : la dette publique s’est établie à 388,1 MMDH à fin mars 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Selon le bulletin de la direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), la dette publiq…

Emploi : le taux de chômage au Maroc est passé de 12,8% à 11,2%

Temps de lecture : 4 minutes

Depuis le début de la crise économique liée à la pandémie de la Covid-19, l’accès à l’emploi es…

Balance commerciale : le tourisme et l’OCP en tête de liste

Temps de lecture : 3 minutes

«La hausse des importations de biens concerne la quasi-totalité des groupes de produits», révèl…

Étude : 75% des Marocains n’utilisent pas les applications de livraison de repas

Temps de lecture : 4 minutes

La crise sanitaire a entraîné des changements considérables dans la façon de consommer les repa…

Ce qu’il faut retenir du rapport annuel de Bank Al-Maghrib

Temps de lecture : 6 minutes

Durant l’année 2021, l’économie marocaine a connu une croissance exceptionnelle de 7,9%, soit l…