Aller au contenu principal

Afin de dégager quelques recettes supplémentaires, le gouvernement a prévu d'appliquer une «surtaxe Covid» de 1,5% sur les salaires à partir de 10000 DH net mensuels. Pourtant, la consommation des ménages sera l’une des clés du rebond économique alors que leur confiance se situe déjà à un niveau historiquement bas. Si la hausse de l’impôt sur revenu (IR) pouvait passer pour une mesure impopulaire, il faudrait avoir une vision 360° de la situation. L’effort supplémentaire demandé contribuera indirectement à sauver des entreprises et donc à préserver des emplois.

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la réforme de l’administration, a rencontré mardi 11 août les membres de la Commission des finances à la Chambre des représentants. Le projet de décret portant création d’un Compte d’aff...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité fond d'investissement stratégique