Aller au contenu principal

L’une des multiples implications de la révolution digitale au cours des dernières années est l’apparition à partir de 2009 d’instruments d’échange virtuels communément appelés cryptoactifs. Pour sauvegarder leur souveraineté en matière d’émission de la monnaie, les banques centrales s’adaptent. Sur 66 banques centrales sondées par la Banque des règlements internationaux, 80% d’entre elles ont engagé des travaux de réflexion sur la monnaie digitale. Bank Al-Maghrib également surveille les développements à l’international.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Fintech