Aller au contenu principal

Selon le programme, approuvé par les présidents Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine, les forces kurdes syriennes doivent quitter plus de 30 km de la frontière turque. Un objectif qu’Ankara, précise l’agence RIA qui cite un officiel des Forces Démocratique Syriennes-Kurdes (FDS), a déjà atteint. La Russie a déclaré qu’elle enverrait davantage de militaires et d’équipements lourds pour contribuer à l’application de l’accord, qui a déjà incité le président américain Donald Trump à lever les sanctions imposées à la Turquie et qui a été très bien accueilli par la presse turque.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité FDS