Aller au contenu principal

Entre les mesures adoptées pour lutter contre la Covid-19 et la multiplication des sit-in et des grèves des enseignants contractuels, le système éducatif marocain est à l’agonie. Interdits de manifester, les contractuels ont décidé d’adopter d’autres formes de protestation pour dénoncer les violences qu’ils subissent et exiger leurs droits. De son côté la Fédération nationale des associations des parents d’élèves du Maroc (FNAPEM) condamne le mutisme de la tutelle face à la détérioration de l’éducation nationale et liste plusieurs préoccupations, tout en réclamant des interventions urgentes de Saïd Amzazi et du gouvernement.

80% des familles marocaines ont opté pour l’enseignement en présentiel, affirme Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale. Pour garantir la sécurité sanitaire des apprenants et du corps enseignant, des mesures préventives très strictes ont été m...

Alors que le ministère de l’Éducation nationale apporte davantage de précisions sur le formulaire de demande de cours en présentiel et sur les dates de l’examen régional, les interrogations se multiplient quant aux risques qu’encourent les élèves s’i...

Après avoir décidé de recourir à l’enseignement à distance, Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, a présenté les formules, les mesures et les démarches mises en place par son département pour assurer le bon déroulement de l’année scolaire 2...

Ce lundi 6 juillet, Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, s’est exprimé lors de la séance des questions orales à la ...

Dans son édition de ce lundi 6 juillet, le journal francophone Les Inspirations Éco a rapporté qu’alors qu’il ne reste plus que deux mois avant la rentrée scolaire, le ministère de l’Éducation a élaboré deux scénarios de reprise après la crise du Cov...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Enseignement à distance