Temps de lecture : 5 minutes


Éducation : les résultats prometteurs de la méthode TARL

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a dévoilé ce mardi les résultats de la première phase de la méthode « Teaching at the Right Level » (TARL). Déployée depuis septembre dernier dans 200 établissements scolaires, cette approche semble déjà faire ses preuves. Pour la lecture en français par exemple, le taux de maîtrise est passé de 5% avant le 6 septembre à 20% après le 28 du même mois, soit trois semaines seulement après la mise en œuvre de cette méthode.

Temps de lecture : 5 minutes

Pour remédier à l’accumulation de lacunes de l’apprentissage chez les élèves, le Maroc a opté pour l’approche pédagogique « Teaching at the Right Level »  (TARL). Cette dernière semble déjà porter ses fruits avec des résultats assez prometteurs.

Le bilan de la première phase du projet d’accompagnement pédagogique basé sur cette approche d’enseignement a été présenté, ce mardi 11 octobre, lors d’une rencontre présidée par le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa.

Tenue en présence du wali-coordinateur national de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), Mohamed Dardouri, du président de la Fondation SANADI et du directeur de l’Association TARGA, cette rencontre a été l’occasion de présenter l’approche TARL et le processus de sa mise en œuvre dans le contexte marocain, les résultats préliminaires de son expérimentation, ainsi que les étapes à venir pour sa mise en application.

Aussi, la rencontre a été l’occasion de débattre des résultats expérimentaux et des exigences pour la réussite de cette approche, en adoptant une formation efficace de «l’enseignante et l’enseignant» alliant formation théorique sur l’approche et pratique sur le terrain au sein des classes, indique un communiqué du ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports.

Lire aussi : Éducation nationale : le grand pas de la tutelle

 

L’approche TARL, c’est quoi ?

Développée par l’ONG indienne Pratham, l’approche pédagogique TARL vise notamment les enfants ayant déjà atteint la troisième année et plus du primaire, mais qui n’ont toujours pas acquis les compétences de base. Elle consiste à enseigner aux élèves les bases en lecture, écriture et mathématiques en fonction de leur niveau réel de compétences et non de leur classe. TARL introduit une approche basée sur le jeu et les échanges pour soutenir l’élève dans l’apprentissage.

La méthode a fait ses preuves en Inde, qui compte plus de 200 millions d’enfants, et où l’on a réussi à maintenir le taux de scolarisation «depuis quinze ans» à près de 95% , témoigne le Dr Rukmini Banerji, CEO de la Fondation Pratham.

Lire aussi : Officiel : les enseignants contractuels désormais intégrés dans la fonction publique

 

Des résultats encourageants

Dans l’exposé présenté mardi, le département de l’éducation nationale a donné plusieurs exemples des avancées réalisées, grâce à la méthode indienne déployée au Maroc, depuis le mois de septembre dernier dans 200 établissements scolaires.

C’est ainsi que pour des élèves de la quatrième année du primaire, ne disposant pas des pré-requis nécessaires pour démarrer la nouvelle année scolaire, le niveau de maîtrise de la soustraction est passé de 10 à 61%, et ce, trois semaines seulement après le déploiement de cette méthode.

Des avancées importantes ont été également réalisées par ces élèves en ce qui concerne la maîtrise de la lecture de la langue arabe. Le taux de maîtrise est passé de 23% le 6 septembre à 54% le 28 du même mois.

Ces mêmes avancées ont été observées chez les élèves de la cinquième année du primaire. Le taux de maîtrise de la lecture en français chez eux est passé de 5 à 20%. Comparés aux élèves souffrant également des mêmes lacunes et qui ont suivi un programme classique de soutien scolaire, les élèves ayant suivi la méthode TARL ont pu avancer plus rapidement, selon les résultats présentés.

Lire aussi : Journée mondiale de l’enseignant : quid des défis et des besoins de ce métier

 

100.000 bénéficiaires dès la prochaine rentrée

Les résultats positifs de la première phase de la méthode TARL ont poussé la tutelle à élargir la base des bénéficiaires qui vont atteindre 100.000 élèves dès la prochaine rentrée. Le projet vise à atteindre 1.000.000 d’élèves à l’horizon de l’année scolaire 2024-2025.

Afin d’atteindre cet objectif, le ministère va élargir la base des enseignants aptes à enseigner selon la nouvelle méthode. Sur la période allant de janvier à juin 2023, ils seront 5.000 enseignants à bénéficier d’une formation dans ce sens, en plus de 300 accompagnateurs entre inspecteurs et experts.

Le ministère prévoit par ailleurs de renforcer ses partenariats avec les différents acteurs, notamment avec l’Initiative nationale pour le développement humain.

Concours du barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Concours d’accès au barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Après sa déclaration provocatrice, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a provoqué un tollé. L’acharnement médiatique contre lui a commencé lorsqu’il a répondu à un journa…
Forum de la MAP : Ouahbi s'explique sur la polémique du concours d’accès aux barreaux

Concours d’accès aux barreaux : les explications de Ouahbi

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, était, mardi 24 janvier, l'invité du Forum de la MAP, qui s’est tenu sous le thème "Code pénal : les enjeux de la réforme". Cette renc…
Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Sur instructions royales, la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place l’action solidaire "Grand Froid" dans les zones les plus touchées par la vague de froid inhabitu…
Le Maroc séduit toujours les retraités français

Le Maroc séduit toujours les retraités français

Même si la Grèce et le Portugal sont les nouvelles destinations favorites des Français à la recherche d'un supplément de qualité de vie, le Maroc conserve ses adeptes. Le Royaume a…
Stress hydrique : les dernières pluies sauveront elles la donne ?

Stress hydrique : les avantages et les inconvénients de la vague de froid

La sécheresse est l'un des principaux défis auxquels le Maroc est confronté. Ces derniers mois, la hausse des températures et la pénurie des précipitations, provoquées par le chang…
CMC : comment consolider l’économie nationale ?

CMC : comment consolider l’économie nationale ?

Le Centre marocain de conjoncture (CMC) vient de publier son Bulletin thématique intitulé "État social et développement humain". Sous le n°55-56, ce dernier rapport annuel du Centr…
NARSA : le programme d'action pour 2023 dévoilé

NARSA : le programme d’action pour 2023 dévoilé

L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a dévoilé, mardi 17 janvier à Rabat, les grandes lignes de son programme d’action au titre de l’exercice 2023. Lors d’un point de…
Migrants subsahariens : des tensions mais quelles solutions ?

Migrants subsahariens : des tensions mais quelles solutions ?

La migration subsaharienne en tant que phénomène se présente comme une migration de transit qui a créé, au fil des années, une forme d’occupation de l’espace public. Ce sont les ca…