Aller au contenu principal

La police du nord du Nigeria a libéré 67 personnes qui ont été retrouvées menottées dans un pensionnat islamique, selon des responsables. Âgés de 7 à 40 ans, les élèves ont expliqué à la police qu’ils avaient été torturés et brutalisés.

La police nigériane a secouru plus de 300 personnes, dont la plupart étaient des enfants, retenues enchaînées dans un bâtiment de la ville de Kaduna, dans le nord du pays, a déclaré un porte-parole de la police ce vendredi.   Beaucoup d’en...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité écoles islamiques