Aller au contenu principal

La hausse des droits de douane sur les marchandises importées de pays non-signataires d’accord de libre-échange avec le Maroc a eu un impact considérable sur plusieurs commerçants marocains. Les professionnels du secteur du commerce soulignent que la hausse des droits de douane de 25% à 40% en moins d’un an met en danger près de 15% des emplois dans le secteur, soit au moins 225.000 personnes.

L’Administration des douanes et des impôts indirects (ADII) a lancé un nouveau service en ligne au profit de la communauté du commerce extérieur. Ce nouveau service, disponible sur le site Internet www.portnet.ma, est opérationnel à partir de ce mard...

Le Conseil de gouvernement a approuvé, ce jeudi 8 octobre, l’amendement de l’accord de libre-échange (ALE) entre le Maroc et la Turquie. Des changements seront apportés à ce texte, notamment avec l’instauration des droits de douane à hauteur de 90% s...

Le lundi 4 mai, le ministère de l’Agriculture a annoncé la prolongation de la suspension des droits d’importation du blé tendre et ses dérivés au-delà du 15 juin. Ce jeudi 7 mai, le Conseil de gouvernement a examiné un projet de décret relatif à cett...

La Chine a annoncé lundi qu’elle avait déposé une plainte à l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), en réaction à l’entrée en vigueur dimanche aux États-Unis de nouveaux droits de douane sur des produits chinois représentant des milliards de dolla...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Droits de douane