Aller au contenu principal

Ce mardi, le roi Mohammed VI a été informé de la décision du Conseil de la concurrence concernant les pétroliers soupçonnés d’ententes anticoncurrentielles sur les prix du carburant. Le Conseil a précisé que la gestion de ce dossier a été caractérisée par des «transgressions de procédure et des agissements de la part de son président qui entachent la qualité et l’impartialité» de ses décisions. Par la suite, Mohammed VI a ordonné la constitution d’une commission pour mener les investigations nécessaires et la réalisation d’un rapport détaillé sur le sujet dans les plus brefs délais.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Driss Guerraoui