Aller au contenu principal

Si le phénomène des «fils de» est répandu dans toutes les strates de la société marocaine, dans la vie politique, il prend un sens bien particulier. Les élections générales du 8 septembre 2021 ont permis à plusieurs candidats, enfants ou proches de personnalités politiques, d’obtenir la confiance des électeurs. Pour certains, ils siègeront à côté de leurs pères au Parlement.

Le roi Mohammed VI a nommé, vendredi 9 septembre 2021, Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI), chef du gouvernement. Akhannouch doit à présent mener les tractations nécessaires pour former le nouveau gouvernement....

31 partis politiques sont en lice pour les élections générales du 8 septembre 2021. Un nombre trop élevé de partis et cela ne date pas d’aujourd’hui. La balkanisation du champ partisan a commencé il y a plusieurs années au fil des scissions et des cr...

Depuis son indépendance, le Maroc a connu l’organisation de 20 scrutins. Entre 1960 et 2016, les Marocains ont été appelés à voter 20 fois pour les élections législatives, communales et régionales, sans compter les scrutins référendaires. Mais les él...

Bien avant la pandémie de Covid-19, le roi Mohammed VI avait décidé en 2019, de ne plus organiser la cérémonie officielle de célébration de son anniversaire au Palais royal, comme cela était de coutume le 21 août de chaque année marquant la fête de l...

Il y a 42 ans, le Maroc récupérait Oued Eddahab, une étape phare dans le processus de parachèvement de l’intégrité territoriale du royaume. Et dire que le Maroc avait abandonné l’idée d’un retour de Oued Eddahab à la mère patrie après la marche verte...

À un mois de la tenue des élections générales, l’heure est au bilan pour le 1er mandat des conseils régionaux et de leurs présidents, après la mise en place de la régionalisation avancée. Force est de constater que ce chantier est malheureusement à l...

lebief.ma - banniere-covid

Libye : histoire d’un pays déchiré

Après une décennie de chaos, la Libye est engagée dans un long processus de sortie de crise. La position stratégique de ce pays situé au cœur de la région médi...

Proche-Orient : qui a terre ne vit sans guerre

Pendant des décennies, les Arabes et les Israéliens se sont livrés plusieurs guerres autour de territoires spoliés en 1948 ou occupés en 1967. Les dirigeants a...


Football : l’opium du peuple

Une annonce de la Confédération africaine de football sur la possibilité qu’un public limité assiste à la demi-finale aller de la Ligue des champions aura suff...

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dangereux clivages qui ont toujours existé. Si l’ostentation est...


Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionnalisme des différents corps chargés d’assurer la sécurité de...

Territoires marocains occupés : un mépris colonial

Depuis son indépendance, le Maroc n’a cessé de militer pour parachever son intégrité territoriale. Si le protectorat français a procédé à une amputation systém...