Aller au contenu principal

Selon les données de l’ambassade américaine, les niveaux de pollution dans la capitale indienne, New Delhi, ont atteint un niveau très élevé pour la deuxième fois en ce mois d’octobre. La qualité de l’air, dont la note est « très médiocre », pourrait se détériorer davantage après le festival hindou de Diwali.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Diwali