Aller au contenu principal

Les craintes d'une seconde vague de contamination se renforcent, ce qui pourrait accentuer la récession. Le point rassurant, c'est que même en cas de deuxième vague, l'économie mondiale devrait rebondir dès 2021. Mais, le choc sera sévère en 2020, quel que soit le scénario. Bank Al-Maghrib prévoit une baisse de 5,2% du PIB cette année et une reprise à 4,2% en 2021. Des prévisions entourées de fortes incertitudes, notamment sur le dont le déficit du PIB qui devrait s'aggraver à 10,3%.

La pression sur les recettes de tourisme, les transferts des MRE, les IDE… a engendré pendant quelques semaines une rareté des devises dans le secteur bancaire. Cela a entraîné aussi une baisse du dirham par rapport à l’euro et au dollar. La situatio...

Les réserves de changes se maintiennent à un niveau acceptable. Elles ont augmenté de 6% en 2019 à 244 milliards de DH. Des avoirs en devises confortables sont nécessaires pour soutenir la monnaie. Principales sources d'alimentation des réserves de c...

Les ministres ouest-africains des Finances et les gouverneurs des banques centrales se sont mis d'accord sur des questions techniques relatives à la création d'une monnaie commune pour la Communauté économique des &Ea...

Pendant la semaine allant du 11 au 17 avril 2019, le dirham s’est apprécié de 0,09% par rapport à l’euro et de 0,41% vis-à-vis du dollar selon Bank Al-Maghrib (BAM).  Aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des change...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Devise