Aller au contenu principal

La croissance économique de l’Afrique a enregistré en 2019 l’un de ses plus mauvais scores avec 3,4 %, selon la Banque africaine de développement. Elle devrait accélérer pour atteindre 3,9 % cette année, puis 4,1 % en 2021. Même lorsqu’elle est forte, la croissance n’a pas d’effets significatifs sur la pauvreté et les inégalités. L’institution recommande d’intensifier les réformes structurelles pour diversifier la base productive de l’Afrique. Une priorité absolue devrait être accordée au renforcement du capital humain.

Le rapport 2019 du programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a été publié ce lundi 9 décembre. Malgré un saut de deux places au classement, le Maroc reste dans la catégorie des « pays à développement moyen ». Il occupe la 121e place su...

Ce lundi 9 décembre, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a publié son indice de développement humain (IDH) 2019. Intitulé « Au-delà des revenus, des moyennes et du temps présent : les inégalités de développement humain au XXIe...

Lancées ce jeudi 19 septembre à Skhirat sous le thème « La petite enfance : un engagement pour l’avenir », les premières assises nationales du développement humain ont accueilli, le 18 et 19 septembre à Skhirat, plus de 500 participants.   ...

Dans un message envoyé aux participants aux premières assises nationales du développement humain, lancées ce jeudi 19 septembre à Skhirat sous le thème « La petite enfance : un engagement pour l’avenir », Sa Majesté le roi Mohammed VI a souligné le r...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité développement humain