Temps de lecture : 3 minutes


Croissance : S&P maintient la note du Maroc à BB+

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

L’agence de notation américaine, Standard & Poor’s (S&P), a maintenu inchangée la note « BB+ » accordée à l’économie du Maroc, assortie d’une perspective stable.

Dans son rapport pour l’année 2022, S&P vient ainsi confirmer la solidité des fondamentaux de l’économie marocaine, en prévoyant une croissance de 1,4% en 2022, en hausse par rapport à 0,8% annoncée auparavant par Bank Al-Maghrib.

L’agence prévoit aussi une inflation à 5,9% d’ici la fin de l’année et un déficit budgétaire à 5,6% pour la même période.

À l’horizon 2025, l’agence de notation table sur une croissance au-dessus de 3,4%, un retour de l’inflation à 2% et un déficit budgétaire ramené graduellement à 4%.

Parmi les points forts de l’économie marocaine, l’agence, basée à New York, évoque le programme de réformes structurelles «lequel devrait permettre une croissance économique plus inclusive et une réduction progressive des déficits budgétaire et du compte courant». Elle cite aussi les mesures mises en place par le gouvernement visant à alléger l’impact des pressions inflationnistes sur la population.

À cet égard, elle cite la suspension des droits de douane sur le blé, la mise en place d’un dispositif de soutien aux professionnels du secteur du transport routier, le plan d’urgence pour soutenir le secteur agricole et l’ouverture de crédits supplémentaires pour couvrir les charges de compensation.

S&P met également en avant la réforme du système de sécurité sociale que le gouvernement vient d’entamer pour étendre la couverture des soins de santé et des transferts sociaux. À cela s’ajoutent les réformes favorables aux entreprises visant à donner la priorité aux investissements dans les énergies vertes, la digitalisation et la modernisation du cadre juridique, institutionnel et réglementaire.

L’agence de notation cite, par ailleurs, la performance des exportations, la bonne reprise du secteur du tourisme, la hausse des transferts des MRE, le niveau important des investissements directs étrangers (IDE), ainsi que le niveau adéquat des réserves de change.

Elle met en outre en relief la préservation d’une structure favorable du portefeuille de la dette (plus de 75% de la dette du gouvernement libellée en DH et moins de 25% libellée en devises assorties de conditions concessionnelles de surcroît) avec une exposition relativement limitée aux risques de taux d’intérêt, de refinancement et de change. Elle évoque aussi une consolidation budgétaire progressive soutenue par la mise en œuvre des réformes.

L’agence de notation financière américaine relève, de même, des perspectives de croissance relativement solides au Maroc, soutenues par les réformes structurelles en cours et la transformation profonde de la structure de l’économie. Cette dernière est appuyée, précise-t-on, par un niveau important des IDE et l’expansion de la capacité d’exportation, et ce, grâce à la stratégie du gouvernement visant à promouvoir l’activité du secteur privé, la formalisation de l’économie informelle et la mise en œuvre des réformes socio-économiques.

Une 9e tranche d’aide aux transporteurs routiers

Une 9e tranche d’aide aux transporteurs routiers

Le soutien exceptionnel destiné aux professionnels du transport routier sera reconduit. Une neuvième tranche d'aide a été annoncée, mercredi, par le porte-parole du gouvernement, M…
Phosphates et dérivés : les exportations à plus de 115 MMDH en 2022

Phosphates et dérivés : les exportations à plus de 115 MMDH en 2022

Les ventes des phosphates et dérivés se sont chiffrées à plus de 115,48 milliards de DH (MMDH) en 2022, en forte hausse de 43,9% par rapport à 2021, selon l'Office des changes. Ain…
ONCF : Rabie Khlie présente les projets importants

ONCF : Rabie Khlie présente les projets importants

Le directeur général de l'Office nationale des chemins de fer (ONCF), Rabie Khlie, a présenté au Parlement, le bilan et les perspectives du secteur ferroviaire. Il a révélé que l'O…
Maroc : 10,9 millions de touristes en 2022

Tourisme : 10,9 millions de touristes en 2022

Environ 10,9 millions de touristes ont visité le Maroc durant l'année 2022. La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a fait cette annonce, mardi 31 janvier, lors de la séance de…
Nouakchott : tenue du Forum économique maroco-mauritanien, fin février

Nouakchott : tenue du Forum économique maroco-mauritanien, fin février

Nouakchott abritera, fin février, le Forum économique maroco-mauritanien. Cette annonce a été faite lors d'une réunion tenue, mercredi 1er février à Nouakchott, entre l’ambassadeur…
Agadir : coup d'envoi officiel de la 6ᵉ édition du Salon international Halieutis

Agadir : coup d’envoi officiel de la 6ᵉ édition du Salon international Halieutis

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé, ce mercredi à Agadir, la cérémonie d’inauguration de la sixième édition du Salon International Halieutis. Il était accompagné d…
Agadir abrite la Conférence de haut-niveau de la "Blue Belt Initiative"

Agadir abrite la Conférence de haut-niveau de la « Blue Belt Initiative »

La deuxième édition de la Conférence de haut-niveau de l'Initiative de la ceinture bleue "Blue Belt Initiative (BBI)" s’est tenue le 31 janvier à Agadir. Cet évènement a eu lieu so…
BAM : la masse monétaire augmente de 8% en décembre 2022

BAM : la masse monétaire augmente de 8% en décembre 2022

L'agrégat de monnaie M3, qui représente la masse monétaire, a affiché, en glissement annuel, une hausse de 8% en décembre 2022, contre 6,7% un mois auparavant, selon Bank Al-Maghri…