Education

Temps de lecture : 2 minutes


Cour des comptes : la liste des maux du système éducatif

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Société , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Lors de la présentation annuelle du rapport public de la Cour des comptes, Zineb El Adaoui, la première présidente de cette institution, a mis en exergue les défaillances dans la gestion de certains secteurs de l’économie. Elle s’est ainsi attardée sur l’éducation, notant que ce secteur souffre d’un véritable problème de gouvernance. Sur une période de deux ans, à savoir 2019 et 2020, l’enquête a constaté que plus de 5.000 établissements d’enseignement au Maroc n’ont pas de toilettes et ne sont pas raccordés à l’eau ni à l’électricité.

De pus, et en dépit des efforts entrepris par le ministère de l’Éducation nationale, Zineb El Adaoui a souligné le dysfonctionnement dans les zones rurales. «L’état des établissements d’enseignement dans les zones rurales du Maroc est pire que prévu», regrette-t-elle. En plus d’un manque d’assainissement, les écoles rurales sont également confrontées à des problèmes de transport et à une pénurie de fournitures scolaires et de matériel pédagogique.

Elle a évoqué aussi le taux de décrochage scolaire dans l’enseignement secondaire, qui est plus élevé en milieu rural qu’en milieu urbain. Ainsi, 12,2% des élèves ruraux ont quitté l’école prématurément, contre 9,3% en milieu urbain, au cours de la saison scolaire 2019-2020.


Recommandé pour vous

Covid-19 : le Maroc autorise le vaccin inhalable chinois

Temps de lecture : 1 minute Le Maroc a autorisé l’utilisation du Convidecia Air, un nouveau vaccin contre la Covid-19. Il s’agit d’un vaccin à adénovirus inhalable, fabriqué …

Stress hydrique : déficit pluviométrique de 47% en 2022

Temps de lecture : 2 minutes En dépit de la baisse exceptionnelle des réserves d’eau, le Maroc arrive, tant bien que mal, à satisfaire ses besoins en eau potable. C’est en tout cas…