Aller au contenu principal

Reporters sans frontières (RSF) a exprimé son indignation après que le procureur a demandé à la cour d'appel de porter de 12 à 20 ans la peine d'emprisonnement du journaliste Taoufik Bouachrine, accusé d'agression sexuelle. Bouachrine est victime de persécutions judiciaires, a déclaré RSF, demandant sa libération immédiate.

Ce mercredi 28 août, le procès en appel des 24 individus impliqués dans le double meurtre des deux touristes scandinaves (dans la région d’Imlil dans la province d’El Haouz), a été entamé devant la Chambre criminelle chargée des affaires du...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Cour d’appel