Aller au contenu principal

Un retour à l’ordre en Algérie est peu probable. Malgré le jeûne du ramadan, les contestations qui ont débuté il y a trois mois ne se sont toujours pas arrêtées.   Ce mardi 21 mai, des milliers d'étudiants et enseignants manifestent contre l’élection présidentielle prévue le 4 juillet, vi...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité contestations