Aller au contenu principal

Le redémarrage rapide de l’économie mondiale a fait bondir les prix des matières premières et le fret maritime. Les pays africains sont parmi les plus durement touchés par l’envolée du coût du fret maritime avec des tarifs ayant été multipliés par 4 ou 5 pour les marchandises en provenance de la Chine. Le plus inquiétant, c’est que la situation pourrait perdurer, ce qui va peser sur les marges des entreprises. Beaucoup n’auront pas d’autres choix que d’augmenter leurs prix de vente. Pour les populations vulnérables, la flambée des prix met un repas de base hors de portée.

Imperium, acteur majeur du traitement de l'information au Maroc, a récemment dévoilé les résultats de son étude "Les Marocains et le Made In Morocco : Préférence et implication". Ladite étude a été réalisée du 25 février au 6 mars 2021 et a pris en c...

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a rendu publique ce vendredi une note consacrée aux répercussions du mois de Ramadan sur l’évolution des prix alimentaires au Maroc. Il en ressort que les produits les plus touchés par la hausse durant ce mois sacré...

Les algues ne sont pas seulement utilisées dans les sushis. Les algues cultivées en mer sont utilisées comme additif alimentaire dans le lait d'amande ou dans les viandes à base de plantes. Elles sont même présentes dans les crèmes hydratantes, les e...

Depuis le début de cette crise sanitaire, le souhait de consommer local est sur tous les fronts de la sphère économique nationale. Des mesures pour favoriser le «made in Morocco» ont été mises en place. Le Centre marocain de conjoncture (CMC) a livré...

La consommation des ménages a significativement ralenti voire baisser dans de nombreuses économies sur fond de montée du chômage et de crainte d’une deuxième vague d’infection. Au Maroc, en volume, elle se serait repliée de 6,7% au deuxième trimestre...

La croissance a été nulle entre janvier et mars alors que les premiers effets de la crise n’ont commencé qu’à partir de la mi-mars. Principal moteur de la croissance, la consommation des ménages a ralenti à 1,4%. Les deux semaines de confinement en m...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité consommation

La « déprime » des ménages fait peser des risques sur la croissance

La confiance des ménages a pris un coup depuis plusieurs mois. Après avoir atteint un sommet au 2e trimestre 2018, l’indice a entamé un mouvement déclinant qui...

Ramadan : Le volte-face des Marocains

C'est parti pour un mois de jeûne. Cette période sacrée pour les musulmans a aussi des effets non négligeables sur l'économie du fait du changement de comporte...