Aller au contenu principal

Les ménages ne sont pas encore prêts à consommer comme avant. La baisse ou la perte de salaire jumelée à la crainte sur le chômage affectent durement leurs dépenses. Toutefois, la crise a montré la nécessité pour les entreprises notamment dans le commerce de détail de prendre le virage du commerce électronique. Les Marocains ont réalisé 9,7 millions d’opérations de paiement en ligne à fin septembre soit pratiquement 3 millions de plus qu’en 2019. Si la crise explique en partie cette forte hausse, ce sont des habitudes qui devraient perdurer. Les entreprises qui ne vont pas s’adapter vont en faire les frais.

La hausse des droits de douane sur les marchandises importées de pays non-signataires d’accord de libre-échange avec le Maroc a eu un impact considérable sur plusieurs commerçants marocains. Les professionnels du secteur du commerce soulignent que la...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité commerçants