Aller au contenu principal

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a reçu cette semaine une délégation chinoise qui représente la société publique « China Railway Construction Corp ». Selon plusieurs sources médiatiques, les « coûts compétitifs » et le « lobbying intensif » de cette entreprise au Maroc pourraient tourner en sa faveur pour décrocher le marché de l’extension de la ligne à grande vitesse (LGV) Marrakech-Agadir. Si cela venait à se concrétiser, cette situation risque de déplaire à la France, grand partenaire économique du Maroc.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité China Railway Construction Corp