Aller au contenu principal

Les échanges extérieurs du Maroc ont été mis à mal par la crise sanitaire. Les exportations ont nettement reculé durant les neuf derniers mois, selon le dernier bulletin de l’Office des changes. Les Investissements directs étrangers (IDE) sont en chute libre. Trois points positifs sont à noter : le déficit commercial qui s’est allégé de 22,2%, le taux de couverture qui a enregistré une amélioration de 3 points et les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui se maintiennent au même niveau de l’année dernière.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité balance commerciale