Aller au contenu principal

La crise sanitaire et économique touche durement les têtes de gondole marocaine à l’export (exceptés les secteurs phosphates et agroalimentaire). Malgré une amélioration au troisième trimestre, les exportations sont toujours en net recul. La reprise observée depuis quelques mois est loin d’être solide. Pour ne rien arranger, le reconfinement décrété dans plusieurs pays européens va porter un nouveau coup dur à la demande adressée au Maroc. En effet, plus de 70% des exportations marocaines prennent la route de l’Europe.

La pandémie du coronavirus et la crise économique qu’elle a engendrée n’épargnent aucun secteur exportateur. À fin juillet, les exportations ont baissé de 17% à 140 milliards de DH. Les baisses sont notamment de 29% pour les secteurs de l’automobile,...

Ce lundi 1er juin, le quotidien Aujourd’hui le Maroc rapporte que l’impact du nouveau coronavirus a été ressenti sur la balance commerciale du royaume. En effet, à l’exception de la stabilité des ventes de phosphates, les principaux secteurs d’e...

Alors que le Maroc veut réviser l’accord de libre-échange (ALE) avec la Turquie, il existe une cinquantaine d’autres accords de ce type, défavorables au Maroc dans la plupart des cas. Il est nécessaire de réviser certains ALE, mais ils ne sont pas le...

Le déficit commercial s’est détérioré de 1,5% à 209 milliards de DH en 2019. Si le rythme de croissance des importations a nettement ralenti, la croissance des exportations a été divisée par quatre. Les métiers mondiaux du Maroc continuent d’afficher...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Balance commeciale