Avec la guerre en Ukraine, la menace nucléaire demeure d’actualité

Temps de lecture : 5 minutes


Avec la guerre en Ukraine, la menace nucléaire demeure d’actualité

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 5 minutes

De violents combats ont été rapportés mardi sur les lignes de front dans le Donbass, où les forces russes ont intensifié leurs offensives, lançant des vagues d’assaut aérien et terrestre, appuyées par l’artillerie. Le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov a annoncé la prise par ses troupes d’une usine en bordure de la ville de Soledar. D’autres forces pro russes ont assuré procéder au «nettoyage» du village de Pisky. Les médias russes ont rapporté que des mercenaires du groupe Wagner avaient pris position près de Bakhmout.

Côté ukrainien, Pavlo Kyrylenko, chef de l’administration militaire régionale de Donetsk, qui constitue avec celle de Louhansk la région industrielle du Donbass, fait état de bombardements constants le long de la ligne de front. Mais les forces ukrainiennes disent opposer une forte résistance et déclarent avoir repoussé des attaques terrestres en direction des villes de Bakhmout et d’Avdiivka et avoir neutralisé des unités de reconnaissance russes. «L’ennemi ne rencontre aucun succès. La région de Donetsk tient bon», a assuré Pavlo Kyrylenko à la télévision ukrainienne.

Les services de renseignement britanniques estiment, dans son bulletin d’information quotidien, que l’assaut mené à la mi-juillet par la Russie contre la ville de Bakhmout, située dans l’est de l’Ukraine, a été son opération la plus réussie au cours du dernier mois dans la région du Donbass. Londres précise toutefois que les forces armées russes n’ont avancé que d’une dizaine de kilomètres. Et d’ajouter qu’ailleurs dans le Donbass, l’armée russe n’a progressé que de trois kilomètres en trente jours, «certainement beaucoup moins que prévu», ce malgré son usage intensif et continu d’artillerie dans la région.

Selon Colin Kahl, sous-secrétaire américain à la défense chargé des questions politiques, entre «70.000 et 80.000 soldats» russes ont été tués ou blessés depuis le 24 février et le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Par ailleurs, «les Russes n’ont atteint aucun des objectifs fixés par Vladimir Poutine au début de la guerre», a déclaré, lundi, le numéro trois du Pentagone, ajoutant que les forces russes auraient perdu entre «3.000 et 4.000» véhicules blindés et pourraient manquer de missiles guidés de précision, notamment des missiles air-sol et mer-sol.

Le maire de Nagasaki, Tomihisa Taue, a tiré la sonnette d’alarme mardi, lors de la commémoration du 77e anniversaire du bombardement atomique qui a ravagé cette ville du Japon, estimant que les armes nucléaires représentent une menace «réelle et actuelle» depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie. «En janvier de cette année, les dirigeants des États-Unis, de la Russie, du Royaume-Uni, de la France et de la Chine ont publié une déclaration commune affirmant qu’une guerre nucléaire ne peut être gagnée et ne doit jamais être menée», a-t-il déclaré, avant d’ajouter : «Mais, dès le mois suivant, la Russie a envahi l’Ukraine. Des menaces d’utilisation d’armes nucléaires ont été proférées, faisant trembler le monde entier. L’utilisation d’armes nucléaires n’est pas une peur sans fondement, mais une crise réelle et actuelle.» Et la crainte d’une catastrophe nucléaire en Ukraine se renforce tandis que la centrale de Zaporijia, la plus puissante d’Europe, est redevenue, depuis vendredi 5 août, le théâtre d’affrontements quotidiens.

Par ailleurs, dans un entretien accordé au Washington Post, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, appuyé par l’Estonie et la Finlande, a appelé les pays occidentaux à interdire leur territoire aux ressortissants russes, en réaction à l’invasion russe de l’Ukraine. Il estime que les Russes devraient être contraints de «vivre dans leur propre monde jusqu’à ce qu’ils changent de philosophie». «La population a choisi ce gouvernement et elle ne le combat pas», déplore-t-il avant d’ajouter : «Vous dites au monde entier qu’il doit vivre selon vos règles. Alors allez y vivre. C’est le seul moyen d’influencer Poutine.»

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, réagissant aux propos de Volodymyr Zelensky, a dénoncé «l’irrationalité de sa pensée [qui] dépasse toute mesure». «Cela ne peut être vu que de manière extrêmement négative. Toute tentative d’isoler la Russie ou les Russes est vouée à l’échec. [Tôt ou tard, l’Europe] commencera à se demander si Zelensky fait tout ce qu’il faut, et si ses citoyens doivent payer pour ses caprices», a-t-il ajouté.


Recommandé pour vous

OTAN : le Maroc, «acteur incontournable» dans la lutte contre le terrorisme

Temps de lecture : 2 minutes Le Maroc est un «acteur incontournable» dans la lutte contre le terrorisme, a affirmé, lundi 24 octobre à Rabat, le secrétaire général adjoint délégué …

Cisjordanie : six Palestiniens tués dans des raids israéliens

Temps de lecture : 1 minute Six Palestiniens ont été tués et près d’une vingtaine d’autres blessés, tôt ce mardi 25 octobre, dans des raids des forces israéliennes, principalement …

WhatsApp victime d’une panne mondiale ce mardi

Temps de lecture : 1 minute La messagerie instantanée WhatsApp est victime d’une panne dans plusieurs pays du monde, dont le Maroc, ce mardi 25 octobre. L’origine de la…

Affaire Hassan Iquioussen : la justice belge refuse de remettre l’imam à la France

Temps de lecture : 2 minutes L’avocat belge de Hassan Iquioussen, Nicolas Cohen, a confirmé ce vendredi 21 octobre que la justice belge ne compte pas remettre son client à la Franc…

Avec une situation «tendue» sur le terrain, Moscou devra bientôt prendre des décisions «compliquées»

Temps de lecture : 6 minutes Le général russe Sergueï Sourovikine, chargé des opérations en Ukraine depuis dix jours, a reconnu, mardi 18 octobre, que l’armée de Moscou rencontrait…

Un tiers des centrales électriques détruites en Ukraine, la situation désormais critique

Temps de lecture : 4 minutes Au lendemain d’attaques russes meurtrières à l’aide de drones kamikazes sur la capitale, Kiev, plusieurs autres régions ukrainiennes ont connu, ce mard…

Interpol : les tendances mondiales de la criminalité ne cessent d’augmenter

Temps de lecture : 2 minutes Le secrétaire général d’Interpol, Jürgen Stock, a affirmé ce lundi à New Delhi que les tendances mondiales de la criminalité ne cessent d’a…

Quelque 43 «drones kamikazes» se sont abattus sur Kiev mais «n’arriveront pas à briser» les Ukrainiens, affirme le président Zelensky

Temps de lecture : 4 minutes La capitale ukrainienne, Kiev, a été ciblée, lundi matin vers 6 h 35 heure locale, par des «attaques de drones kamikazes», qui ont fait, selon le derni…

En cas d’attaque nucléaire, l’Europe promet d’«anéantir l’armée russe»

Temps de lecture : 3 minutes Ce jeudi 13 octobre, Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne, est sorti du softpower habituel du vieux continent pour affirmer davantage la pos…

FMI : les crises budgétaires deviendront plus fréquentes

Temps de lecture : 2 minutes Le Fonds monétaire international (FMI) a alerté que les crises budgétaires deviendront plus fréquentes et plus généralisées à travers le monde alors qu…

Affaire Omar Raddad : rejet de la deuxième requête en révision

Temps de lecture : 2 minutes La commission d’instruction a rejeté ce jeudi 13 octobre la requête en révision de Omar Raddad, bien que sa défense ait présenté des « éléments nouveau…

Défense antiaérienne, «la priorité» de Kiev après une série de frappes russes massives

Temps de lecture : 5 minutes Les forces armées russes, qui ont récemment essuyé de nombreux revers militaires, poursuivent leurs tirs de moindre ampleur. «Depuis ce matin [ndlr. ma…