Temps de lecture : 2 minutes


Au Brésil, des manifestants pro-Bolsonaro réclament l’intervention de l’armée

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Monde , La sélection vidéos

Temps de lecture : 2 minutes

Des dizaines de milliers de partisans du président sortant d’extrême droite Jair Bolsonaro refusant de reconnaître l’élection de son successeur Lula ont manifesté mercredi 2 novembre devant des lieux de commandement militaire. Ils réclamaient une intervention de l’armée.

Par ailleurs, des bolsonaristes bloquaient toujours des routes mercredi dans plus de la moitié des États, même si les barrages étaient moins nombreux. Dans la soirée, Jair Bolsonaro a demandé à ces derniers de «débloquer les routes», tout en soutenant les «manifestations légitimes» qui se sont sont multipliées après sa défaite au second tour de la présidentielle dimanche face à Lula.

«Je vous lance un appel : débloquez les routes. Cela ne me paraît pas faire partie des manifestations légitimes», a dit le dirigeant dans une vidéo diffusée sur Twitter. «D’autres manifestations qui se tiennent dans tout le Brésil, dans d’autres endroits, font partie du jeu démocratique, elles sont les bienvenues», a-t-il ajouté. «Protestez d’une autre manière, dans d’autres lieux, c’est très bien». «Je suis avec vous et je suis sûr que vous êtes avec moi. Ma demande concerne les routes. Nous allons les débloquer pour le bien de notre nation», a également déclaré le chef de l’État battu d’une courte tête par le candidat de gauche Luiz Inacio Lula da Silva.

Cette journée de mobilisation a été entachée par un épisode violent : sur un barrage routier près de Mirassol, dans l’État de Sao Paulo (sud-est), un automobiliste a percuté des manifestants, faisant au moins sept blessés selon la chaîne CNN.

Les républicains incapables de choisir un président au Congrès américain

Les républicains incapables de choisir un président au Congrès américain

Le Parlement américain, le Congrès, se retrouve dans une situation rare et délicate. Alors que le parti des républicains, qui représente l’opposition au président Joe Biden, a remp…
Le Maroc condamne la visite du ministre israélien à Al Aqsa

Jérusalem : la fin du statu quo ?

Figure de l’extrême droite israélienne et nouveau ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, s’est rendu tôt le 3 janvier sur l’esplanade des Mosquées, lieu saint au cœur …
La radicalisation de Dmitri Medvedev

La radicalisation de Dmitri Medvedev

Autrefois considéré comme une figure libérale et modérée, Dmitri Medvedev, actuel vice-président du puissant Conseil de sécurité russe, s'est imposé depuis le lancement de l'offens…
Que retiendra l'histoire de Benoît XVI ?

Que retiendra l’histoire de Benoît XVI ?

Comme un cierge pascal, Benoît XVI s'est éteint samedi matin, à l’âge de 95 ans. Le cierge pascal est celui que le prêtre allume dans la nuit de Pâques en signe de la résurrection …
Les adieux du Brésil à Pelé : une veillée de 24 h au stade de Santos

Les adieux du Brésil à Pelé : une veillée de 24h au stade de Santos

Les Brésiliens font leurs adieux lundi au légendaire Pelé, quatre jours après sa mort à l’âge de 82 ans, lors d’une veillée publique de 24 heures au stade de la ville de Santos. La…
Liban : au cœur du Hezbollah

Liban : au cœur du Hezbollah

Au moment où le Liban traverse une crise des plus graves, retour sur l'histoire du Hezbollah, parti controversé soutenu par l’Iran. Un récit de l’intérieur qui bénéficie de témoign…
Google : l’année 2022 en recherches

Google : l’année 2022 en recherches

Alors que 2022 touche presque à sa fin, le moteur de recherche Google en a profité pour dévoiler le classement des termes qui ont été les plus recherchés par les internautes dans l…
Gaz, pétrole : 2022, année du grand bouleversement

Gaz, pétrole : 2022, année du grand bouleversement

Une année de bouleversements géopolitiques majeurs. Le 24 février 2022, l’invasion de l’Ukraine par la Russie marque le retour de la guerre en Europe. Un conflit qui a notamment po…