Aller au contenu principal

Comme tous les Marocains, les Casablancais se rendront le 8 septembre aux urnes pour choisir les membres des conseils locaux. Il s’agit pour les habitants de la métropole d’élire de nouvelles élites locales qui soient en mesure d'améliorer la praxis politique et de mieux gérer les affaires publiques. C’est que les Casaouis ont souffert le martyr ces dernières années, entre les travaux interminables, une circulation étouffante, une gestion déléguée qui laisse à désirer…

La capitale spirituelle du Maroc agonise. La crise de la Covid-19 a accentué les difficultés qu’éprouvent les habitants de Fès quant à l’accès à un certain nombre de services publics locaux. Les enjeux liés aux transports, mobilité, santé s’ajoutent ...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité attentes