Aller au contenu principal

Il y a 32 ans, jour pour jour, le 17 février 1989, les chefs d’État du Maroc, de l'Algérie, de la Tunisie, de la Libye et de la Mauritanie signaient à Marrakech le traité de création de l'Union du Maghreb arabe (UMA). 32 ans après, force est de constater que l'espace maghrébin intégré est toujours au point mort. Quelles sont les raisons du blocage et comment donner une nouvelle impulsion à l’action maghrébine commune ? Des questions parmi d'autres auxquelles répond Hafid Boutaleb, expert en relations internationales et co-fondateur d'Initiatives pour la communauté économique du Maghreb (ICEM).

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité anniveraire