Aller au contenu principal

L’Association marocaine des crèches privées (AMPC) tire la sonnette d’alarme et demande une aide urgente de l’État avant qu’il ne soit trop tard. Dans une correspondance envoyée au ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, l’AMPC souligne que les pertes financières des crèches sont estimées à plus de 70% du chiffre d’affaires. De plus, elle demande au ministère de reconnaître officiellement les crèches privées comme étant impactées par la pandémie de la Covid-19.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité AMPC