Aller au contenu principal

L'article 2-307 de la nouvelle loi proposée au Parlement cette semaine imposerait une peine de prison de 1 à 3 mois et des amendes de 2 000 à 5 000 dirhams à toute personne qui tenterait, d'entraver un examen universitaire, rapporte le journal arabophone "Al Massae".   La proposition a re...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Amina Maelainine