Aller au contenu principal

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a publié son rapport annuel qui évalue la situation et présente des recommandations concernant le renforcement des droits de l’Homme au Maroc. Amina Bouayach, présidente de cette instance, a souligné que 2020 a été une année "tragique" en raison des répercussions de la crise mondiale de la Covid-19. Après avoir évoqué les lacunes du système de santé du Royaume, elle a également appelé le gouvernement à faire de l’économie du pays un levier pour le renforcement des droits de l’Homme dans ce contexte de crise sanitaire.

Amina Bouayach, présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), a présenté mardi dernier son mémorandum à la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD). Ce mémorandum, intitulé «L’effectivité des droits et libertés au Maro...

Pour marquer la Journée mondiale contre la traite des êtres humains, le Maroc s’est engagé à sévir contre ce crime dangereux, en avertissant qu’une action urgente est nécessaire, dont une approche nationale moderniste non sélective. Amina Bouayach, p...

Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a publié dimanche son rapport annuel sur la situation des droits de l’Homme au Maroc en 2019. Intitulé «l’effectivité des droits de l’Homme dans un modèle émergent des libertés», le rapport du conseil ...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Amina Bouayach