Aller au contenu principal

La Banque africaine de développement (BAD) a tenu sa 55e assemblée générale annuelle les 26 et 27 août. La pandémie du nouveau coronavirus a été au cœur des discussions de ces assises. À l’issue de ce rendez-vous, Akinwumi Adesina, candidat à sa propre succession, a été réélu pour un nouveau mandat à la présidence de la BAD, malgré les accusations de mauvaise gestion portées contre lui.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Akinwumi Adesina