AG de l'ONU: Bourita s’entretient avec son homologue espagnol

Temps de lecture : 3 minutes


AG de l’ONU : Bourita s’entretient avec son homologue espagnol

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Politique , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, mercredi 21 septembre au siège de l’ONU à New York, avec son homologue espagnol, José Manuel Albares.

L’entrevue a eu lieu en marge du débat général de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

À l’issue de cet entretien, Nasser Bourita a affirmé, dans une déclaration à la presse, que le Maroc considère l’Espagne comme «partenaire et allié de confiance». Il a souligné que les deux pays travailleront, dans un esprit positif et avec ambition, pour donner plus de vigueur à leurs relations bilatérales.

Le ministre a également indiqué que les entretiens avec son homologue espagnol ont été l’occasion de faire le point sur ce qui a été réalisé en vertu de la Déclaration conjointe au terme des discussions entre le roi Mohammed VI et le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, et de l’audience que le Roi lui a accordée en avril dernier.

«Nous avons constaté que plusieurs points contenus dans cette Déclaration ont été réalisés», a-t-il indiqué, ajoutant que tous les groupes de travail se sont réunis à quatre reprises et devront tenir deux autres réunions le mois prochain.

Le chef de la diplomatie a, en outre, mis en avant la dynamique de visites entre les ministres des deux pays, axées sur une multitude de secteurs stratégiques.

Il a indiqué à cet égard que les deux parties se sont mises d’accord pour convoquer la Haute commission mixte avant la fin de l’année en cours. Cette réunion marquera, selon le responsable, une étape importante dans la dynamique des relations maroco-espagnoles.

De son côté, José Manuel Albares, s’est félicité, du partenariat stratégique «intense» liant l’Espagne et le Maroc qui reflète, a-t-il dit, «une nouvelle étape» fondée sur «la transparence, la communication permanente et le respect mutuel».

S’agissant de la circulation «régulière et ordonnée» des marchandises, le ministre espagnol a noté que les exportations espagnoles vers le Maroc ont augmenté de 30% en un an seulement, pour atteindre 6.000 millions d’euros. Elles consolident ainsi la position de l’Espagne en tant que premier partenaire commercial du Royaume.

Albares a, par ailleurs, annoncé que le gouvernement espagnol va approuver un projet de fonds de promotion du développement d’une valeur de 20 millions d’euros. Il s’agit du premier projet sur 20 ans au Maroc visant, selon lui, à octroyer des microcrédits pour favoriser l’inclusion des jeunes et des femmes dans le système productif.

Il a aussi indiqué que la coopération entre les deux pays portera également sur l’assistance technique dans le secteur ferroviaire, le secteur de l’eau et pour la mise en place de systèmes intégrés.

Il convient de noter que cet entretien s’est déroulé en présence notamment de l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, de l’ambassadeur directeur général au ministère des Affaires étrangères, Fouad Yazourh, et de l’ambassadeur, directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale, Mohamed Methqal.


Recommandé pour vous

Pénurie d’eau et campagne agricole sur la table du Conseil de gouvernement

Temps de lecture : 1 minute

Le Conseil de gouvernement du jeudi 15 septembre suivra un exposé du ministre de l’Équipement et…

Affaire David Govrin : son avocat sort de son silence

Temps de lecture : 2 minutes

La défense de David Govrin, chef du bureau de liaison israélien au Maroc, rappelé la semaine pa…