Tunisie : la victoire de Kaïs Saïed

Temps de lecture : 1 minute

Tunisie : la justice suspend la révocation des juges décidée par Kaïs Saïed

Temps de lecture : 1 minute

Temps de lecture : 1 minute

Le tribunal tunisien a suspendu, ce mercredi, la révocation d’une cinquantaine de magistrats, décidée début juin par le président, Kaïs Saïed. Une décision qui a été fortement condamnée par la justice du pays et qui a été considérée comme une attaque à l’État de droit par plusieurs ONG.

Des sources judiciaires ont indiqué à l’AFP que le chef d’État avait révoqué 57 magistrats, le 1ᵉʳ juin dernier, par décret présidentiel. Il les a accusés de corruption et d’entraves à plusieurs enquêtes. 53 juges avaient ensuite déposé des recours devant le tribunal administratif. Certains étaient, même, accusés d’adultère.

Cette action avait été dénoncée par plusieurs ONG, dont Human Rights Watch (HRW) et Amnesty International. Ces dernières l’ont qualifiée d’ »attaque directe contre l’État de droit ». De plus, ces licenciements non justifiés avaient aussi entraîné plus d’un mois de grève de magistrats.

Recommandé pour vous


Algérie : réouverture partielle des frontières dès le 1er juin

Ce dimanche 16 mai, la présidence algérienne a publié un communiqué annonç…

Burkina Faso : au moins 30 morts dans l’attaque d’un village

Ce lundi 3 mai, au moins une trentaine de civiles ont été tués lors de l’a…

La junte au pouvoir au Tchad nomme un gouvernement de transition

Ce dimanche 2 mai, la junte qui a pris le pouvoir au Tchad depuis la mort …

Tchad : de nouveaux affrontements entre l’armée et les rebelles

Dans la soirée du jeudi 29 avril, les forces gouvernementales et les insur…

Tchad : Albert Pahimi Padacké nommé à la tête du gouvernement de transition

Ce lundi 26 avril au Tchad, le Conseil militaire de transition (CMT) a nom…

Le Maroc fait partie des cinq pays les plus riches d’Afrique

Selon la 4e édition de l’Africa Wealth Report, publiée jeudi dernier par A…