Tunisie : la victoire de Kaïs Saïed

Temps de lecture : 1 minute

Tunisie : la justice suspend la révocation des juges décidée par Kaïs Saïed

Temps de lecture : 1 minute

Temps de lecture : 1 minute

Le tribunal tunisien a suspendu, ce mercredi, la révocation d’une cinquantaine de magistrats, décidée début juin par le président, Kaïs Saïed. Une décision qui a été fortement condamnée par la justice du pays et qui a été considérée comme une attaque à l’État de droit par plusieurs ONG.

Des sources judiciaires ont indiqué à l’AFP que le chef d’État avait révoqué 57 magistrats, le 1ᵉʳ juin dernier, par décret présidentiel. Il les a accusés de corruption et d’entraves à plusieurs enquêtes. 53 juges avaient ensuite déposé des recours devant le tribunal administratif. Certains étaient, même, accusés d’adultère.

Cette action avait été dénoncée par plusieurs ONG, dont Human Rights Watch (HRW) et Amnesty International. Ces dernières l’ont qualifiée d’ »attaque directe contre l’État de droit ». De plus, ces licenciements non justifiés avaient aussi entraîné plus d’un mois de grève de magistrats.

Recommandé pour vous


Transition énergétique : Macky Sall, participera au sommet du G20

Le président de l’Union africaine et président du Sénégal, Macky Sall, prév…

Grave pénurie de carburant en Centrafrique

Difficile ces derniers temps de remplir les réservoirs des voitures et moto…

Tunisie : les déboires judiciaires de Ghannouchi se poursuivent

Le président du Parlement tunisien dissous et grand rival du président Kaïs…

Afrique de l’Ouest : fin de l’opération militaire anti-terroriste de la France

Le président français Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi un changement s…

La Cédéao prête à «soutenir pleinement» le gazoduc Nigeria-Maroc

La Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest…

La Côte d’Ivoire attend la restitution du tambour Djidji Ayokwe

Ébruitée pour la première fois à Ouagadougou en novembre 2017 et annoncée e…