Un membre de groupe terroriste devenu ministre des affaires 

Temps de lecture : 1 minute

Somalie : un membre d’Al-Shabab nommé ministre des Affaires religieuses

Temps de lecture : 1 minute

Temps de lecture : 1 minute

Muktar Robow, ou Abou Mansour, ancien chef adjoint du groupe extrémiste Al-Shabab, a été nommé ministre des Affaires religieuses dans le nouveau gouvernement somalien. Ce dernier avait quitté ce groupe terroriste lié à Al-Qaïda en 2017. Et avant de rejoindre le gouvernement somalien en 2018, il a été mis pendant plusieurs mois en détention. Une arrestation qu’Hassan Sheikh Mohamoud, actuel président de Somalie, avait qualifiée de décision sans fondement juridique.

Muktar Robow, âgé d’une cinquantaine d’années, a étudié le droit islamique au Soudan et affirme avoir participé aux combats antisoviétiques en Afghanistan. Il justifie son départ du groupe Al-Shabab par des différends entre les membres de ce groupe concernant les principes de la religion islamique. De plus, le nouveau ministre des Affaires religieuses reconnait qu’il admire Oussama ben Laden. D’ailleurs, il avait tenté d’imposer en 2018 la radicalisation islamiste en Somalie.

Par ailleurs, Hamza Abdi Barre, premier ministre somalien, déclare avoir désigné 25 ministres, dont Muktar Robow «sur la base de leur parcours universitaire, de leur expérience et de leur sens de l’équité».

Recommandé pour vous


Ghana : l’Afrique mérite des excuses pour l’esclavage de ses populations

Dans un tweet, Nana Akufo-Addo, président du Ghana, affirme que l’Afrique m…

RDC : le bilan des manifestations anti-ONU est très lourd

Selon un bilan provisoire établi par les autorités congolaises, quatre Casq…

HCR : appel à plus de protection pour les victimes de la traite humaine en Afrique

Les services de protection font cruellement défaut aux réfugiés et aux migr…

La France chassée du Mali

Lors de la tournée africaine d’Emmanuel Macron, président français, en Afri…

Afrique du Sud : 80 hommes suspectés de viol collectif

En Afrique du Sud, 80 hommes ont été arrêtés après le viol collectif de hui…

Des casques bleus attaquent à la frontière entre le Congo et l’Ouganda  

Des Casques bleus de retour de congé ont ouvert le feu à Kasindi, à la fron…