Un membre de groupe terroriste devenu ministre des affaires 

Temps de lecture : 1 minute

Somalie : un membre d’Al-Shabab nommé ministre des Affaires religieuses

Temps de lecture : 1 minute

Temps de lecture : 1 minute

Muktar Robow, ou Abou Mansour, ancien chef adjoint du groupe extrémiste Al-Shabab, a été nommé ministre des Affaires religieuses dans le nouveau gouvernement somalien. Ce dernier avait quitté ce groupe terroriste lié à Al-Qaïda en 2017. Et avant de rejoindre le gouvernement somalien en 2018, il a été mis pendant plusieurs mois en détention. Une arrestation qu’Hassan Sheikh Mohamoud, actuel président de Somalie, avait qualifiée de décision sans fondement juridique.

Muktar Robow, âgé d’une cinquantaine d’années, a étudié le droit islamique au Soudan et affirme avoir participé aux combats antisoviétiques en Afghanistan. Il justifie son départ du groupe Al-Shabab par des différends entre les membres de ce groupe concernant les principes de la religion islamique. De plus, le nouveau ministre des Affaires religieuses reconnait qu’il admire Oussama ben Laden. D’ailleurs, il avait tenté d’imposer en 2018 la radicalisation islamiste en Somalie.

Par ailleurs, Hamza Abdi Barre, premier ministre somalien, déclare avoir désigné 25 ministres, dont Muktar Robow «sur la base de leur parcours universitaire, de leur expérience et de leur sens de l’équité».

Recommandé pour vous


Politique monétaire : l’équilibre subtil

Le suspense a duré jusqu’au dernier moment. Bank Al-Maghrib a fini par r…

Burkina Faso : le lieutenant-colonel Damiba renversé par un nouveau coup d’État

Pour la seconde fois en huit mois, le Burkina Faso a connu, vendredi 30 …

La CAN 2025 retirée à la Guinée

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Mo…

Nigeria : la Banque mondiale débloque un crédit de 750 millions de dollars

La Banque mondiale a approuvé une ligne de crédit de 750 millions de dol…

Éducation : les gouvernements d’Afrique de l’Ouest appelés à augmenter le financement

Les organisations de la société civile en Afrique de l'Ouest appellent l…

Afrique de l’Ouest et Centrale : 80% de la population est favorable à l’adoption d’une monnaie unique

Le dernier sondage réalisé par le réseau panafricain de recherche Afroba…