Temps de lecture : 4 minutes

Le WAC meilleur club, 5 sur 5 pour le Sénégal…retour sur les lauréats des CAF Awards

Temps de lecture : 4 minutes


Temps de lecture : 4 minutes

Les plus grandes stars du football africain étaient présentes hier, jeudi 21 juillet, à Rabat où a eu lieu la cérémonie des CAF Awards 2022. Celle-ci a été marquée par la présence du président de la Confédération africaine du football (CAF), Patrice Motsepe, du conseiller du roi Mohammed VI, André Azoulay, du ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, et du ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mehdi Bensaid.

Rigobert Song, Jay-Jay Okocha, El-Hadji Diouf, Aliou Cissé, Sadio Mané… Ils étaient tous réunis au complexe Mohammed VI de football à Maâmora, théâtre des CAF Awards hier soir.

 

Le Sénégal reçu 5 sur 5

Et c’est le Sénégal qui s’est illustré en remportant plusieurs distinctions. D’abord, « meilleure sélection de l’année », après avoir remporté la première Coupe d’Afrique des Nations de son histoire l’hiver dernier au Cameroun et s’être qualifié pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar.

Sans surprise également, c’est Sadio Mané, l’un des artisans du sacre du Sénégal, qui a été désigné « joueur africain de l’année » pour la deuxième fois. L’attaquant, qui vient de s’engager en faveur du Bayern Munich, a devancé son ex-coéquipier à Liverpool, Mohamed Salah, et son compatriote Édouard Mendy, gardien de but de Chelsea.

 

 

Le sélectionneur des Lions de la Teranga, Aliou Cissé, a quant à lui remporté le prix d' »entraîneur africain de l’année ». En plus de la CAN, Cissé a également réussi à qualifier son équipe au Mondial 2022 aux dépens de l’Égypte.

Et ce n’est pas tout. Le milieu de terrain de Tottenham, Pape Matar Sarr (19 ans) a reçu le prix de « meilleur jeune joueur », alors que celui du plus beau but a été attribué à Pape Ousmane Sakho, sociétaire du Simba SC.

 

 

Le Wydad, meilleur club de l’année

Champion d’Afrique puis champion du Maroc, le Wydad a remporté le prix du « meilleur club africain de l’année », aux dépens d’Al Ahly et de la Renaissance Sportive de Berkane (RSB). Une récompense méritée pour les Casablancais, auteurs d’une excellente saison avec Walid Regragui.

Notons que le WAC est encore en lice pour deux autres titres cette saison. La Coupe du Trône et la Supercoupe CAF. Les deux finales se joueront face à la RSB.

Dans la catégorie « meilleur joueur interclubs de l’année », c’est le gardien d’Al Ahly, devant le défenseur marocain Achraf Dari et le Malien Aliou Dieng.

 

Les prix des féminines

Chez les féminines, la nigériane Asisat Oshoala, qui évolue au sein du FC Bracelone, a été élue « meilleure joueuse de l’année ». Elle bataillait ce titre avec Ajara Nchout Njoya (Cameroun-Inter Milan) et Grace Chanda (Zambie-BIIK Kazygurt). Alors que le prix de « meilleure joueuse interclubs de l’année » est revenu à la Ghanéenne Evelyn Badu.

 

 

L’équipe sud-africaine de Mamelodi Sundowns a été, quant à elle, élue « meilleur club de l’année de football féminin en Afrique ». Elle était en concurrence avec l’AS FAR et le club ghanéen de Hasaacas Ladies.

Enfin, Reynald Pedros, sélectionneur de l’équipe féminine du Maroc et qualifié pour la finale de la CAN féminine, a été privé du titre de « meilleur entraîneur de football féminin de l’année », remporté finalement par la sélectionneuse Sud-africaine, Desiree Ellis.

 

Patrice Motsepe salue les efforts du Maroc

Dans son discours à l’occasion de cette cérémonie, le patron de la CAF, Patrice Motsepe, n’a pas manqué de saluer les efforts fournis par le Maroc, en matière d’organisation et d’accueil. Le dirigeant Sud-africain a tenu à exprimer sa gratitude au roi Mohammed VI et au peuple marocain et à la FRMF.

Le successeur d’Ahmad Ahmad à la tête de l’instance panafricaine a tenu à rappeler l’ensemble des investissements réalisés par les gouvernements, et en particulier celui du Maroc, dans le but de ramener le football africain au premier plan. Il s’est dit également fier des cinq sélections nationales qui représenteront l’Afrique au Mondial du Qatar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, M. Nasser Bourita, a reçu aujourd’hui à Rabat, l'Ambassadeur Richard Norland, Envoyé spécial des États-Unis pour la Libye.

Libye : les USA saluent le rôle « utile » du Maroc

L’ambassadeur et émissaire spécial américain pour la Libye, Richard Norlan…

hichilema

Zambie : l’opposant Hichilema élu président

L’opposant Hakainde Hichilema a remporté le scrutin présidentiel organisé …

IDE afrique

Maroc/Afrique : Les promesses de la Zlecaf

Le 30 janvier 2017, les chefs d’Etats africains ont acté le retour du Maro…

Le président algérien intensifie son hostilité envers le Maroc

Maroc-Algérie : l’interminable querelle

La rivalité entre le Maroc et l’Algérie, qui dure depuis des décennies, s’…

Incendie en Algérie : le président ignore la main tendue du Maroc

Incendies en Algérie : le président ignore la main tendue du Maroc

Encore une fois, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a préféré ig…

Des arbres calcinés sont photographiés après un incendie de forêt dans les collines boisées de la région de Kabylie, à l'est de la capitale algérienne Alger, le 11 août 2021 © AFP

Algérie : ce que l’on sait des incendies

C’est une catastrophe environnementale et humaine qu’est en train de vivre…