BCEAO : accélération de l’inflation dans l’Uemoa

Temps de lecture : 3 minutes

Inflation : pas de répit pour les banquiers centraux

Temps de lecture : 3 minutes

Temps de lecture : 3 minutes

Mois après mois, l’inflation poursuit son ascension et continue de mettre la pression sur les gouvernements et les banques centrales. Plusieurs pays ont déjà procédé à des tours de vis face à une inflation devenue trop forte alors que d’autres temporisent encore. Les perspectives restent incertaines. Les tensions pourraient retomber plus rapidement que les anticipations des banques centrales comme elles pourraient s’exacerber ou se maintenir à leurs niveaux actuels de façon durable.

Temps de lecture : 3 minutes

La vague continue de monter ! L’inflation continue de battre des records mois après mois dans plusieurs pays du continent. Au Maroc, les prix à la consommation ont accéléré à 7,2% en juin sur un an, dont une hausse à deux chiffres de la composante alimentaire. Jugeant les tensions inflationnistes transitoires, la banque centrale n’a pas pour l’instant jugé utile un resserrement monétaire qui pourrait davantage pénaliser la croissance attendue seulement aux alentours de 1%.

L’Egypte a déjà procédé à plusieurs tours de vis pour juguler une inflation bien plus forte qui terminerait l’année à plus de 13%. D’autres grandes banques centrales de grandes économies africaines ont déjà relevé leur taux directeur, mais des hausses de moindre ampleur qu’en Egypte.

lire aussi : Egypte : La pression monte !

 

Contrer la hausse des produits alimentaire en agissant sur les taux d’intérêt

Dans la zone Uemoa, la BCEAO a augmenté ses principaux taux d’intérêt de 25 points de base en juin après une inflation moyenne de 6,6% au cours des cinq premiers mois de l’année. Le taux minimum de soumission aux appels d’offres d’injection de liquidité est passé de 2% à 2,25% et le taux du guichet de prêt marginal de 4% à 4,25%.

Les prix à la consommation ont poursuivi leur hausse en juin, soit 7,5% en moyenne, avec des écarts significatifs selon les pays. La moyenne dans la zone est tirée vers le haut par le Burkina Faso (17,8%), le Mali (9,5%) et le Sénégal (8,9%). En revanche, les prix ont nettement moins vite augmenté en Côte d’Ivoire (5,4%), au Niger (4,7%) et ont même reculé au Bénin (-2,6%). L’accélération du rythme de progression du niveau général des prix est essentiellement imputable à la composante «Produits alimentaires» dont la contribution à l’inflation totale s’est accrue de 0,4 point pour se situer à 5,7 points.

Aujourd’hui encore, les incertitudes autour des perspectives en matière d’inflation restent élevées. Les tensions pourraient retomber plus rapidement que les anticipations des banques centrales comme elles pourraient s’exacerber ou se maintenir à leurs niveaux actuels de façon durable. «L’expérience des années 60 et 70 rappelle qu’en agissant trop lentement pour contrer l’inflation, le durcissement ultérieur nécessaire pour ancrer à nouveau les anticipations d’inflation et rétablir la crédibilité est encore plus coûteux», rappellent des cadres du département des marchés monétaires et de capitaux du FMI.

Lire aussi : L’Afrique se portera bien économiquement d’ici 2023

Recommandé pour vous


Algérie : réouverture partielle des frontières dès le 1er juin

Ce dimanche 16 mai, la présidence algérienne a publié un communiqué annonç…

Burkina Faso : au moins 30 morts dans l’attaque d’un village

Ce lundi 3 mai, au moins une trentaine de civiles ont été tués lors de l’a…

La junte au pouvoir au Tchad nomme un gouvernement de transition

Ce dimanche 2 mai, la junte qui a pris le pouvoir au Tchad depuis la mort …

Tchad : de nouveaux affrontements entre l’armée et les rebelles

Dans la soirée du jeudi 29 avril, les forces gouvernementales et les insur…

Tchad : Albert Pahimi Padacké nommé à la tête du gouvernement de transition

Ce lundi 26 avril au Tchad, le Conseil militaire de transition (CMT) a nom…

Le Maroc fait partie des cinq pays les plus riches d’Afrique

Selon la 4e édition de l’Africa Wealth Report, publiée jeudi dernier par A…