Le colonel Mamady Doumbouya qui a pris le pouvoir en Guinée en septembre 2021 © DR

Temps de lecture : 2 minutes

Guinée Conakry : le gouvernement annonce la dissolution du FNDC

Temps de lecture : 2 minutes

Temps de lecture : 2 minutes

Le gouvernement guinéen a annoncé, mardi 9 août, la dissolution du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), une coalition de partis, syndicats et organisations de la société civile.

Dans un arrêté, le gouvernement de transition accuse le mouvement d’organiser des manifestations armées sur la voie publique et lui reproche d’agir comme un groupe de combat ou une milice privée.

«Leur mode opératoire se structure par des actions violentes au cours de manifestations interdites, des attaques contre des individus qui ne partagent pas leur idéologie et des actions ciblées contre les forces de l’ordre. Des actions qui mettent en péril l’unité nationale, la paix publique et le vivre ensemble», écrit le gouvernement.

Et d’ajouter que le FNDC ne figure pas parmi les organisations non gouvernementales agréées dans le pays.

Cette annonce de dissolution intervient alors que le mouvement contestation, créé en avril 2019, projette de nouvelles manifestations dans le pays le 17 août. L’objectif est de dénoncer le manque de réponse à ses demandes d’un «dialogue crédible» sur la transition vers un pouvoir civil.

Pour rappel, le FNDC a été le fer de lance de la contestation contre l’ancien président Alpha Condé et s’oppose depuis plusieurs mois à la junte au pouvoir. Le collectif était aussi à l’initiative des manifestations organisées les 28 et 29 juillet dernier, interdites par les autorités, et au cours desquelles cinq personnes ont été tuées.

Recommandé pour vous


Algérie : réouverture partielle des frontières dès le 1er juin

Ce dimanche 16 mai, la présidence algérienne a publié un communiqué annonç…

Burkina Faso : au moins 30 morts dans l’attaque d’un village

Ce lundi 3 mai, au moins une trentaine de civiles ont été tués lors de l’a…

La junte au pouvoir au Tchad nomme un gouvernement de transition

Ce dimanche 2 mai, la junte qui a pris le pouvoir au Tchad depuis la mort …

Tchad : de nouveaux affrontements entre l’armée et les rebelles

Dans la soirée du jeudi 29 avril, les forces gouvernementales et les insur…

Tchad : Albert Pahimi Padacké nommé à la tête du gouvernement de transition

Ce lundi 26 avril au Tchad, le Conseil militaire de transition (CMT) a nom…

Le Maroc fait partie des cinq pays les plus riches d’Afrique

Selon la 4e édition de l’Africa Wealth Report, publiée jeudi dernier par A…