Aller au contenu principal

Achoura est un jour marquant pour l’ensemble des croyants. Il est célébré par les juifs, les musulmans sunnites et chiites, mais pour des raisons différentes. Au Maroc, cette fête, synonyme de tradition et de joie, est célébrée pour la deuxième année consécutive dans une conjoncture de crise sanitaire. Malgré la situation épidémiologique actuelle, les pétards et les feux d’artifice sont toujours disponibles dans les villes du Royaume.

De nombreux quartiers des villes de Casablanca, Rabat et Marrakech ont été le théâtre le week-end dernier d’affrontements entre individus et forces de l’ordre. La fête d’Achoura s’est soudainement transformée en scènes de violences et de vandalisme. ...

Jets de pierre, pneus brûlés, voitures cassées… la fête d’Achoura a été synonyme cette année de plusieurs scènes d’affrontements avec les forces de l’ordre. Des vidéos partagées sur internet dans la nuit du samedi au dimanche démontrent l’étendue de ...

Alors que le Maroc fait face à une hausse des cas d’infections au nouveau coronavirus, certains citoyens n’appliquent pas les mesures de distanciation sociale. À Marrakech, l’une des régions ou le royaume a récemment instauré de nouvelles mesure...

Achoura, célébrée le 10 septembre, correspondant au 10 Moharram du calendrier Hijri, est sans doute la fête préférée des enfants.   Une vidéo qui montre des adolescents jouant avec des pétards interdits est devenue virale sur les réseaux s...

Achoura est un jour marquant par l’ensemble des musulmans. Achoura (qui signifie dixième) est célébré le 10e jour du mois de Muharram (le premier mois du calendrier islamique), et tombe le 10 septembre de cette année. Il est célébré à la fois par les...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Achoura