Aller au contenu principal

Mike Pence refuse d'évincer Donald Trump du pouvoir en recourant au 25e amendement

Par Khansaa B., Publié le 13/01/2021, mis à jour le 13/01/2021          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Mike Pence refuse d'évincer Trump du pouvoir

Ce mardi 12 janvier, le vice-président américain Mike Pence a écrit à Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, qu’il n’était «pas dans le meilleur intérêt» de la nation d’invoquer le 25e amendement de la Constitution. Ce dernier autorise le vice-président à déclarer le président «inapte». «Je ne pense pas qu’une telle démarche soit dans le meilleur intérêt de notre nation et cohérente à l’égard de notre Constitution», a-t-il expliqué à Pelosi. Pence a argué que cela «créerait un terrible précédent».

Lire aussi : Incitation à l’insurrection : dépôt d’un acte d’accusation pour destituer Trump

Ceci est intervenu juste avant un vote à la Chambre basse sur une résolution symbolique exigeant de lui qu’il emploie ce levier inédit. Malgré cette missive, la Chambre des représentants, dominée par les démocrates, a adopté plus tard mardi cette résolution. Les démocrates visent à démettre le président sortant Donald Trump de ses fonctions, après l’assaut du Capitole par ses partisans la semaine dernière. Ce mercredi, le parti démocrate prévoit le vote d’un acte d’accusation pour "incitation à l’insurrection" contre Trump, dans le cadre d’une deuxième procédure de destitution. Ce second impeachment est soutenu par un vaste nombre de démocrates, et une poignée de républicains.

Lire aussi : Élection américaine : les partisans de Trump assiègent le Capitole

Trump "exige" de déplacer les migrants dans des villes sanctuaires

Le président Trump a tweeté que son gouvernement envisageait de placer des immigrants clandestins d...

Soudan : Les manifestants et les militaires parviendront-ils à un accord ?

Il a fallu près de quatre mois de protestations vigoureuses dans les rues du Soudan pour pousser l'armée à prendre le pouvoir et mettre fin au règne autoritaire d'Omar Al-Bashir qui a duré 35 ans. Mai...

Soudan : Les manifestants et les militaires parviendront-ils à un accord ?

Il a fallu près de quatre mois de protestations vigoureuses dans les rues du Soudan pour pousser l'armée à prendre le pouvoir et mettre fin au règne autoritaire d'Omar Al-Bashir qui a duré 35 ans. Mai...

Soudan : Les manifestations continuent malgré la destitution d’Al-Bashir

Les manifestants soudanais, qui ont passé quatre mois dans la rue à manifester contre le président autocratique du pays, sont consternés par la prise en charge de l'armée après le retrait d'Omar al-Ba...

Report du Brexit au 31 octobre

Initialement prévu le 29 mars, puis le 12 avril, le Brexit a été reporté une autre fois, après que les dirigeants de l'UE ont accepté de prolonger l'article 50 jusqu'au 31 octobre. Ce délai de six moi...

Soudan : un coup d'état militaire destitue Omar El-Bashir

Les manifestations contre Omar Al-Bashir, président du soudan depuis 1989, avaient débuté il y a  plusieurs mois. Après presque 30 ans du pouvoir, l’homme d’Etat soudanais a été destitué et arrêt...