Aller au contenu principal

Données personnelles : WhatsApp sous le feu des critiques

Par Khansaa B., Publié le 12/01/2021, mis à jour le 12/01/2021          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
WhatsApp

Plusieurs utilisateurs de WhatsApp ont exprimé leur inquiétude après que l'application ait instauré de nouvelles règles d’utilisation. Ces derniers jours, la firme de Mark Zuckerberg a décidé, via sa filiale WhatsApp, d’obliger les quelque deux milliards d’utilisateurs de la messagerie instantanée à livrer certaines de leurs données personnelles à Facebook. Ainsi, à partir du 8 février, WhatsApp partagera toutes les données personnelles de manière automatisée avec sa maison mère. Une obligation qui pousse une partie des utilisateurs à quitter la plateforme.

Cependant, WhatsApp demande à ses utilisateurs d’accepter désormais de nouvelles conditions d’utilisation. En cas de refus, ils ne pourront plus accéder à leur compte et aux groupes de discussions. Cette démarche intervient dans un but commercial. WhatsApp ne veut simplement plus être totalement gratuite. Depuis plusieurs mois, WhatsApp partageait une partie des données de ses utilisateurs avec Facebook, mais uniquement sur la base du volontariat.

Egypte : Al-Sissi pourrait rester au pouvoir jusqu'à 2030

Le Parlement égyptien a autorisé des amendements à la Constitution qui pourraient maintenir le Président Abdel Fattah al-Sissi au pouvoir jusqu'à 2030. La réforme doit encore être approuvée par un réf...

Election en Turquie : Serait-ce la fin d'Erdogan et du AKP ?

Le parti AKP du président turc Tayyip Erdogan a officiellement demandé mardi 17 avril l'annulation et la réouverture des élections municipales d'Istanbul en invoquant des irrégularités au niveau du sc...

Il parcourt 418 km pour postuler chez Nike… qui le recale

Assaad est parti d’Avanne-Aveney (Doubs) dans la banlieue de Besançon jusqu'à Saint-Ouen-l’Aumône (...

Des armes françaises seraient utilisées au Yémen, selon une note "confidentiel Défense"

Un site d'investigation français a déclaré lundi que des armes fabriquées en France " ont peut-être...

Algérie : Après Abdelaziz Bouteflika, le président du Conseil constitutionnel démissionne

Ce 16 avril, Taïeb Belaiz, président du Conseil constitutionnel algérien, a présenté sa démission a...

Washington : Les Gardiens de la Révolution iraniens dans la liste noire des Etats Unis

Le président Donald Trump a déclaré le 8 avril dernier que les USA ont placés les gardiens de la révolution iraniens dans la liste américaine des organisations terroristes. Un geste « sans précédent »...