Aller au contenu principal

Algérie : un an de prison avec sursis pour Karim Tabbou

Par J.R.Y, Publié le 07/12/2020 à 10:42, mis à jour le 07/12/2020 à 11:44
Teaser Media
karim

L'opposant Karim Tabbou a été condamné lundi à un an de prison avec sursis pour "atteinte à la sûreté nationale". Il a également été condamné à payer une amende de 100.000 dinars (environ 670 euros) par le tribunal de Koléa, près d'Alger.

Le procureur avait réclamé trois ans de prison ferme et une amende de 100.000 dinars à l'encontre de l'opposant qui demeure en liberté.

Visage très populaire du "Hirak", le mouvement de contestation algérien, Karim Tabbou, 47 ans, est le chef d'un petit parti d'opposition non agréé, l'Union démocratique et sociale (UDS). Il avait auparavant occupé la fonction de 1er secrétaire du Front des forces socialistes (FFS) fondé par Hocine Aït-Ahmed.
 

Le Nil, un facteur de stabilité macroéconomique

Partagé par onze pays, le Nil joue un rôle essentiel pour les pays qu’il traverse, surtout l’Egypte...

Grand barrage : tension maximale entre l’Egypte et l’Ethiopie

Alors que les Ethiopiens sont cette semaine appelés aux urnes pour les élections législatives, Le C...

Algérie : le parti au pouvoir remporte les élections

Ce mardi 15 juin, l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a annoncé que le Front de libération nationale (FLN), le parti au pouvoir en Algérie, a remporté les législatives anticipées or...

Maroc-Nigéria : début imminent de la construction du gazoduc

Ce mardi 15 juin, Yusuf Usman, directeur général de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) a annoncé que le gouvernement fédéral nigérian s’apprête à construire le gazoduc reliant le Nigeri...

Côte d'Ivoire : plusieurs militaires tués à la frontière avec le Burkina Faso

Ce samedi 12 juin, une nouvelle attaque a eu lieu en Côte d’Ivoire, à la frontière avec le Burkina Faso. Cet incident est intervenu lors du passage d'un véhicule militaire sur un engin explosif dans l...

Législatives en Algérie : le principal parti islamiste revendique la victoire

Ce dimanche 13 juin, moins de 24 heures après la fermeture des bureaux de vote, le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a revendiqué la victoire des élections législatives anticipées en Algérie....