Salaires

Temps de lecture : 3 minutes


Quels sont les salaires dans le privé et le public ?

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le salaire net moyen dans la fonction publique est passé de 6.550 à 8.147 dirhams en l’espace de 10 ans (2010-2020), soit une hausse de 2,21% par an. Plus de la moitié des fonctionnaires touchent entre 6000 et 12000 dirhams par mois. Avec 12201 dirhams en salaire mensuel moyen, les fonctionnaires du ministère de la Justice sont les mieux payés. Dans le privé, le salaire net moyen est plus bas (5255 dirhams). Tour d’horizon des salaires des secteurs privé et public au Maroc.

Temps de lecture : 3 minutes

Les salaires perçus dans la fonction publique et le privé au Maroc sont généralement des sujets qui attisent la curiosité des citoyens. Le journal L’Économiste s’y est intéressé ce mardi 27 octobre 2020. Le quotidien reprend le dernier rapport de la fonction publique accompagnant le projet de loi de finances 2021 (PLF 2021).



Ce sont au total 568149 fonctionnaires qui travaillent dans la fonction publique au Maroc. Un budget de 136 milliards de dirhams leur a été consacré en 2020. 90% de ces dépenses sont concentrées dans six départements, à savoir l’Éducation nationale, l’Intérieur, la Santé, la Justice, les Finances et les Affaires étrangères.



Le salaire mensuel net moyen dans le secteur public est de 8147 dirhams en 2020, cela représente une hausse de 2,21% par an par rapport à 2010 (6550 dirhams). Un salaire qui ne tient pas compte des primes perçues en nature par certains fonctionnaires (logements de fonction, voitures de service… etc.), indique L’Économiste.



 



Les fonctionnaires de la Justice, les mieux payés



Les fonctionnaires du ministère de la Justice sont ceux qui perçoivent les plus hauts salaires (12201 dirhams en moyenne). Ils sont suivis par ceux du ministère de la Santé (9524 dirhams), de l’Éducation nationale et l’Enseignement supérieur (9203 dirhams), de l’Économie (8220 dirhams) et de l’Intérieur (6637 dirhams), souligne le site Bladi. Par ailleurs, près du tiers des fonctionnaires de l’État (31,36%) perçoivent entre 6000 et 8000 dirhams par mois et 18,56% d’entre eux touchent entre 10000 et 12000 dirhams. Concernant le salaire minimum dans la fonction publique, il est passé de 1.885 dirhams à 3.258 dirhams entre 2010 et 2020. Une augmentation à laquelle ont contribué les syndicats, après plusieurs réunions de dialogue social avec le gouvernement. 



 



Légère évolution dans le privé



Dans le privé, une augmentation de 1,3% a été enregistrée en 2019 par rapport à 2018 (les chiffres de 2020 n’ayant pas été dévoilés). Le salaire mensuel moyen était donc de 5255 dirhams en 2019. Il faut retenir que le salaire moyen dans le public représente 1,55 fois le salaire moyen du privé (8147 dirhams contre 5255 dirhams). 



Recommandé pour vous

Choc inflationniste : les principales recommandations du CESE

Temps de lecture : 5 minutes À l’instar de tous les pays, le Maroc subit, depuis 2021 à ce jour, les répercussions d’une montée inflationniste incessante qui a occasionné des pert…

Elec expo discute la mobilité électrique

Temps de lecture : 5 minutes Azemmour abrite jusqu’au 5 novembre prochain l’événement qui réunit chaque année trois salons, «Elec expo», «Ener Event» et «Tronica expo». Portée par…

Carburants : hausse des prix, état du stock… le point sur la situation

Temps de lecture : 4 minutes Il semblerait que la situation n’est pas encore prête à s’améliorer de sitôt. Depuis le début de la guerre en Ukraine, en février dernier, les prix de…

Généralisation du RSU : quel impact ?

Temps de lecture : 5 minutes Cette semaine, le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaâ, a indiqué que le gouvernement …

Retard des pluies : entre espoir et inquiétude

Temps de lecture : 5 minutes À peine démarrée, la campagne agricole inquiète déjà. Les agriculteurs et les citoyens espèrent que la pluie sera au rendez-vous cette saison, afin de…

Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement bientôt opérationnel

Temps de lecture : 4 minutes Une semaine après la nomination, par le Roi Mohammed VI, de Mohamed Benchaâboun à la tête du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, la ministre de l…

Grand oral d’Akhannouch : ce qu’il faut retenir

Temps de lecture : 5 minutes La première année législative du gouvernement actuel s’est achevée il y a quelques jours. Aziz Akhannouch, chef du gouvernement, a ainsi présenté, lor…

Inflation et salaires : le citoyen en difficulté

Temps de lecture : 5 minutes Avec en toile de fond une crise économique mondiale, engendrée par le conflit russo-ukrainien et le réchauffement climatique, les prix des produits de…

PLF 2023 : TVA, TIC, budgets… voici ce qu’il faut retenir

Temps de lecture : 4 minutes Avec en toile de fond la crise économique mondiale, engendrée par la guerre en Ukraine et le changement climatique, le gouvernement a dévoilé le proje…

Choiseul Africa Business Forum : le monde des affaires africain se réunit à Casablanca

Temps de lecture : 7 minutes C’est la troisième édition du Choiseul Africa Business Forum. Après deux ans à Nice, cet événement panafricain se tient pour la première fois sur le c…

Crise économique : le moral des ménages est au plus bas

Temps de lecture : 4 minutes La crise économique se fait de plus en plus sentir sur le pouvoir d’achat des ménages. Ce dernier continue sa tendance baissière depuis le début de la…

Campagne agricole 2022-2023 : quel dispositif mis en place ?

Temps de lecture : 5 minutes Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohammed Sadiki, a présidé, mercredi 19 octobre, à l…