finances maroc

Temps de lecture : 3 minutes


Le déficit budgétaire s’alourdit

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

La situation des finances publiques à fin août fait ressortir un déficit budgétaire de 46,5 milliards de DH contre 30,7 milliards de DH à la même période en 2019. Si les dépenses sont orientées à la hausse pour soutenir l’économie, les recettes suivent une autre direction sous l’effet de la baisse du PIB et des conséquences de la crise sur l’emploi. En août, le ministère des Finances relève un fléchissement de la reprise des recettes fiscales entamée depuis le mois de juin.

Temps de lecture : 3 minutes

Le déficit budgétaire s’est alourdi de 15,8 milliards de DH sur un an pour s’établir à 46,5 milliards de DH à fin août selon la situation des charges et ressources du Trésor présentées par le ministère des Finances. Ces indicateurs diffèrent de ceux publiés par la Trésorerie générale du Royaume (TGR). La situation produite par cette dernière a «un caractère fondamentalement comptable», précise le ministère des Finances.



 



L’impact de la crise sanitaire



La dégradation du déficit budgétaire tient aux dépenses exceptionnelles liées à la crise provoquée par le coronavirus. Une bonne partie de ces dépenses sont couvertes par le fonds de gestion de la pandémie, alimenté à hauteur de 10 milliards de DH par le budget et 23,7 milliards de DH par les dons des Marocains. Il a permis de couvrir 24,7 milliards de DH de dépenses à fin août. Il ressort donc à cette date un excédent de 9 milliards de DH. Hors cet excédent, le déficit budgétaire se serait établi à 55,5 milliards de DH.



Si les dépenses sont orientées à la hausse pour soutenir l’économie, les recettes suivent une autre direction sous l’effet de la baisse du PIB et des conséquences de la crise sur l’emploi. En août, le ministère des Finances relève un fléchissement de la reprise des recettes fiscales entamée depuis le mois de juin. C’est le cas notamment de l’impôt sur les sociétés dont le rendement sur le mois d’août se limite à 0,8 milliard de DH après 1,8 milliard de DH en juillet et 1,1 milliard de DH en moyenne mensuelle entre avril et juin.



 



Recettes IR et TVA en baisse



En tout 28 milliards de DH ont été collectés depuis le début de l’année soit le même niveau qu’à la même période en 2019. Pour leur part, les recettes au titre de l’IR ont totalisé 3 milliards de DH après 3,5 milliards de DH en juillet et une moyenne mensuelle de 3,1 milliards de DH au titre de la période avril-juin. Après 8 mois, la collecte est en baisse de 6,4% à 27,7 milliards de DH.



Les recettes de la TVA sont en baisse de 9,2% dont une contre-performance de 15,5% de la TVA à l’importation. Par contre la TVA intérieure affiche une hausse de 2,7%.



Du côté des dépenses, il faut noter une hausse de 5,8% des dépenses ordinaires pour atteindre 159 milliards de DH. Cette augmentation inclut une progression de 7,6% des dépenses de biens et services. Par contre, les charges de compensation diminuent de 6,4% en raison de la baisse des cours internationales du gaz butane. Les investissements, eux, s’inscrivent en baisse de 4,7%. Cette contraction résulte principalement de la baisse des dépenses au titre des budgets ministériels, explique le ministère des Finances.



Recommandé pour vous

Économie nationale : un redressement de 7,9% de la croissance en 2021

Temps de lecture : 4 minutes

Après une récession sans précédent provoquée par la crise sanitaire, l’économie mondiale a enregistré une forte reprise en 2021. Au Maroc, la …

10 août : le Maroc célèbre la Journée nationale du migrant

Temps de lecture : 4 minutes

Le 10 août marque la Journée nationale du migrant. Cette année, le thème de cette célébration concerne la contribution des Marocains résidant …

Les orientations du NMD au cœur de la Stratégie nationale de développement durable

Temps de lecture : 4 minutes

Le développement durable est devenu un réel projet de société au Maroc. Le Royaume s’est engagé à mettre en place divers chantiers liés à ce d…

Made in Morocco : pour la valorisation du savoir-faire marocain

Temps de lecture : 5 minutes

Faire du Made In Morocco une véritable marque de fabrique, sur les plans national et international, ainsi qu’un véritable moteur de développem…

PLF 2023 : ce qu’il faut retenir de la note de cadrage de Aziz Akhannouch

Temps de lecture : 5 minutes

Dans sa note de cadrage du projet de loi de Finances (PLF), Aziz Akhannouch réitère la détermination du gouvernement à continuer de mener en 2…

Forbes : le Maroc, un modèle de transition énergétique

Temps de lecture : 3 minutes

Le magazine économique Forbes vante le grand potentiel du Maroc à produire de l’énergie propre grâce à la richesse de ses ressources naturelle…

DTFE : la dette publique s’est établie à 388,1 MMDH à fin mars 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Selon le bulletin de la direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), la dette publique s’établit à 388,1 milliards de DH (MMDH) en …

Emploi : le taux de chômage au Maroc est passé de 12,8% à 11,2%

Temps de lecture : 4 minutes

Depuis le début de la crise économique liée à la pandémie de la Covid-19, l’accès à l’emploi est devenu de plus en plus compliqué. Au Maroc, c…

Balance commerciale : le tourisme et l’OCP en tête de liste

Temps de lecture : 3 minutes

«La hausse des importations de biens concerne la quasi-totalité des groupes de produits», révèle le dernier rapport de l’Office des changes. O…

Étude : 75% des Marocains n’utilisent pas les applications de livraison de repas

Temps de lecture : 4 minutes

La crise sanitaire a entraîné des changements considérables dans la façon de consommer les repas hors domicile. La fermeture des restaurants a…

Ce qu’il faut retenir du rapport annuel de Bank Al-Maghrib

Temps de lecture : 6 minutes

Durant l’année 2021, l’économie marocaine a connu une croissance exceptionnelle de 7,9%, soit la plus forte depuis 1997. Plusieurs facteurs ex…

DGI : les recettes fiscales en 2021 ont atteint 153 MMDH

Temps de lecture : 4 minutes

Au Maroc, l’activité économique en 2021 a connu une nette reprise après le ralentissement économique enregistré en 2020 en raison de la pandém…