Code pénal

Temps de lecture : 2 minutes


Réforme du Code pénal : le blocage se poursuit

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 2 minutes

Trois groupes parlementaires de la majorité (RNI-UC/MP et USFP) ont demandé le report du dernier délai pour le dépôt des propositions d’amendements du Code pénal jusqu’à l’ouverture de la session automnale. Une demande qui n’est pas du goût de la Commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants qui souhaite débloquer ce projet de loi le plus vite possible.

Temps de lecture : 2 minutes

Voilà maintenant quatre ans que le projet de loi modifiant et complétant le Code pénal est bloqué au Parlement. La Commission de la justice à la Chambre des représentants avait fixé au 4 septembre le dernier délai pour le dépôt des amendements relatifs à ce texte. Le jour J, trois groupes parlementaires de la majorité (RNI-UC/MP et USFP) ont boycotté la réunion et demandé un report jusqu’à l’ouverture de la session automnale le mois prochain. L’Union constitutionnelle (UC) et l’Union socialiste des forces populaires (USFP) ont justifié cette demande de report par l’incapacité de leurs groupes de se réunir en raison de la pandémie du coronavirus, tandis que le Mouvement populaire (MP) a demandé un délai supplémentaire afin de tenter de trouver un consensus entre les groupes de la majorité, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du lundi 7 septembre 2020.



 



Toujours pas d’entente sur l’enrichissement illicite



Le journal Les Inspirations Éco estime dans son édition du lundi 7 septembre 2020 que la lutte contre l’enrichissement illicite constitue «la principale pierre d’achoppement entre les alliés gouvernementaux sur ce projet de loi».



Ce texte, introduit par le gouvernement de Abdelilah Benkirane en 2016 prévoit une amende allant de 100.000 à un million de dirhams contre toute personne soumise à la déclaration obligatoire de patrimoine, dont la situation financière ou celle de ses enfants mineurs connaît une hausse substantielle et non justifiée. Contre toute attente, le PJD avait retiré les propositions d’amendements du projet du Code pénal, notamment celle ayant trait à la disposition relative à la pénalisation de l’enrichissement illicite.



Le parti de la lampe estime que l’amendement de la majorité «vide la disposition de lutte contre l’enrichissement illicite de sa substance, car il propose de n’interpeller les personnes concernées qu’après la fin de leur mandat administratif comme électoral, de limiter la mission de contrôle à la Cour des comptes et de se contenter de la déclaration du patrimoine du concerné et de ses enfants», rapporte Les Inspirations Éco. Aux yeux des élus du PJD, confier la mission de la lutte contre l’enrichissement illicite à la Cour des comptes plutôt qu’à la justice n’est autre qu’un gel de cette disposition. De leur côté, les autres groupes de la majorité ne partagent pas le même avis et critiquent le revirement de la position du PJD, estimant que «personne n’est contre la lutte contre l’enrichissement illicite et qu’il faut plutôt élaborer tout un texte à cette disposition pour éviter toute ambiguïté».



Dans ces circonstances, la réforme du Code pénal risque de prendre plus de temps que prévu. Ce feuilleton risque de durer au moins jusqu’en octobre 2020, si tout se passe bien…



Recommandé pour vous

La variole du singe ou « Monkeypox » : faut-il s’inquiéter d’une nouvelle pandémie ?

Temps de lecture : 3 minutes

La variole du singe ou « Monkeypox » est une maladie qui a été détectée pour la première fois, chez l’être humain, en 1970. Depuis son apparit…

ENCG Casablanca : la grogne des enseignants contre la direction

Temps de lecture : 4 minutes

Les professeurs de l’École nationale de commerce et de gestion de Casablanca (ENCGC) ont annoncé qu’un sit-in sera organisé devant la directio…

INDH : l’inclusion des jeunes est une priorité

Temps de lecture : 5 minutes

L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) fête ce 18 mai son 17e anniversaire. Cette occasion est célébrée sous le thème « la…

Covid-19 : entre allègement des restrictions et hausse des cas

Temps de lecture : 3 minutes

Après plusieurs semaines d’accalmie, les indicateurs épidémiologiques ont repris une tendance ascendante ces derniers jours. Même après la lev…

Comment le Maroc est devenu une référence dans la lutte contre le terrorisme ?

Temps de lecture : 3 minutes

Depuis les attentats terroristes de Casablanca du 16 mai 2003, le Maroc, conformément à la vision du roi Mohammed VI, a mis en place une strat…

Situation des droits de l’Homme au Maroc : ce qu’il faut retenir du rapport du CNDH

Temps de lecture : 3 minutes

Il s’agit d’un rapport d’environ 300 pages et dont les principaux points ont été présentés vendredi par la présidence du Conseil, Amina Bouaya…

DGSN : 66 ans de dévouement au service du citoyen et de la patrie

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc célèbre ce lundi le 66e anniversaire de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Créée en 1956, cette institution adopte …

Journée internationale des infirmiers : retour sur les difficultés de ce métier

Temps de lecture : 5 minutes

La pandémie de la Covid-19 a rappelé l’importance de toutes les composantes du système sanitaire. Médecins, infirmiers, techniciens et adminis…

Santé : la jeunesse au cœur des politiques publiques

Temps de lecture : 3 minutes

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khaled Aït Taleb, a indiqué que l’investissement dans la santé des jeunes et des moins je…

Les futurs médecins face à une situation sociale difficile

Temps de lecture : 3 minutes

La Commission nationale des étudiants en médecine, en médecine dentaire et en pharmacie du Maroc (CNEMEP) a livré les conclusions d’une enquêt…

Gouvernement vs Contractuels : les solutions proposées par Chakib Benmoussa

Temps de lecture : 3 minutes

Pour cette année scolaire, les jours de grèves des enseignants contractuels ont dépassé les 50 jours. Au cours des derniers mois, des grèves é…

Nouveau CHU Ibn Sina : une structure sanitaire de référence

Temps de lecture : 5 minutes

La réalisation du nouvel hôpital Ibn Sina de Rabat, dont les travaux de construction ont été lancés jeudi par le roi Mohammed VI, s’inscrit da…