Temps de lecture : 4 minutes


Le plan de relance de l’économie bientôt dévoilé

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Le Comité de veille économique a tenu, le mercredi 29 avril, sa 6e réunion de travail. Une réunion qui a été consacrée au lancement des travaux visant à redémarrer l’économie nationale. Le programme se basera sur des plans de relance sectoriels, en tenant compte de la phase de redémarrage propre à chacun des secteurs économiques, selon ses spécificités. Ce plan devrait être dévoilé avant la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Temps de lecture : 4 minutes

Le plan de relance de l’économie nationale est au centre des réflexions du Comité de veille économique (CVE). Ce dernier s’est réuni mercredi par visioconférence afin de mettre au point un plan de relance intégré et cohérent de l’économie nationale, rapporte le journal Le Matin dans son édition du jeudi 30 avril 2020. La stratégie s’appuiera sur des plans de relance pour chaque secteur, dépendamment de ses spécificités.



En effet, Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la réforme de l’administration, a affirmé dans un communiqué que le CVE examinera des solutions de financement à long terme. Ces dernières seront adaptables à chaque secteur, pour soutenir la reprise des grandes entreprises, assorties d’une réduction des délais de paiement pour appuyer le redémarrage des PME et TPE opérant dans les différents secteurs d’activité.



Par ailleurs, le Comité a annoncé que la Commission chargée de statuer sur les dossiers des entreprises, ayant déclaré plus de 500 employés en arrêt provisoire de travail ou enregistrant une baisse de leur chiffre d’affaires entre 25% et 50%, a été désignée, rapporte le site Ecoactu. Cette commission, constituée des représentants des départements chargés de l’Économie et des Finances, du Travail, des secteurs concernés et de la CGEM, se réunira chaque jour à 14 heures pour statuer sur les dossiers déclarés au niveau du portail dédié de la CNSS.



 



Toujours pas de décisions sur la loi de Finances rectificative



Alors que la question d’une loi de Finances rectificative revient souvent dans les recommandations des députés parlementaires, les membres du CVE ont souligné que l’élaboration de cette loi sera tributaire, d’une part, de l’évolution de la conjoncture internationale sur les plans économiques et sanitaires et d’autre part du plan de déconfinement progressif qui sera déployé à l’échelle nationale.



Cette sixième réunion a été également l’occasion pour le Comité de veille économique d’évaluer la situation macroéconomique du pays. Selon Medias 24, les membres du CVE ont passé en revue l’état d’avancement des principales mesures décidées lors de la précédente réunion, à savoir :




  1. L’extension effective du bénéfice de «Damane Oxygène» aux entreprises opérant dans le secteur de l’immobilier ;

  2. La publication de la directive de l’Ordre des experts-comptables relative aux incidences de la pandémie sur la mission d’audit des états de synthèse ;

  3. L’adoption par le Conseil national de la comptabilité de la directive qui permet un traitement comptable dérogatoire pour étaler les dons et les charges relatives à la période de l’état d’urgence sanitaire sur 5 ans.



La prochaine réunion du Comité de veille économique (CVE) se tiendra le vendredi 8 mai 2020 à 14 heures.


CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…