Aller au contenu principal

Réussir le déconfinement, le nouveau défi du royaume

Intervenant ce lundi 20 avril lors de la séance hebdomadaire des questions orales de la Chambre des représentants, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a apporté de nouvelles précisions quant à l’évolution de la pandémie du coronavirus ainsi que les moyens mobilisés pour l’endiguer. Tests de dépistage, taux de létalité, situation actuelle, prolongation de l’état d’urgence sanitaire et stratégie de déconfinement ont été les principales questions auxquelles le ministre a répondu.

Par Nora Jaafar, Publié le 21/04/2020 à 15:35, mis à jour le 21/04/2020 à 18:03
Teaser Media
Réussir le déconfinement, le nouveau défi du royaume

Le Maroc se prépare pour la levée de l’état d’urgence sanitaire. Cette mesure de taille a été instaurée le 20 mars 2020 par les autorités publiques pour pallier la propagation du Covid-19 dans le pays. Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a expliqué, ce lundi lors de la séance hebdomadaire des questions orales de la Chambre des représentants, que grâce aux dispositions déployées par l’État, le Maroc a évité le pire de la pandémie. Bien que le royaume compte 3186 contaminations et 144 décès dus à cette maladie, le ministre assure que le taux de mortalité ne dépasse pas 5% et que la moyenne de guérison s’élève à près de 12%. Selon Médias24, Aït Taleb a également affirmé que les laboratoires nationaux agréés effectuent désormais 2000 tests de dépistages par jour. Ce nombre devrait augmenter au fur et à mesure avec la réception des équipements médicaux commandés par le Maroc auprès d’autres pays, précise L’Économiste.

 

Une situation épidémiologique stable

Lors de son invention du lundi, le ministre de la Santé a rassuré que la situation demeure stable au royaume, mais qu’elle diffère d’une région à une autre. Il a ainsi avancé que les régions qui comptent le plus grand nombre de personnes atteintes de coronavirus sont Casablanca-Settat, Marrakech-Safi et Fès-Meknès, tandis que des clusters de contagion ont été identifiés au niveau de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Mais, poursuit-il, «le royaume a prévu une quantité suffisante de dispositifs médicaux pour les accompagner», soulignant que «seuls 89 patients (sur les 3186 cas) sont sous soins intensifs en réanimation». D’après L’Économiste, Aït Taleb, a rappelé que l’objectif premier des autorités sanitaires est de réduire le Facteur R0 de la pandémie du Covid-19 au-dessus du seuil de 1. L’indice actuel du pays est près de 1,2, et représente le nombre de personnes contaminées par un cas confirmé. Il a réitéré que «la situation épidémiologique a tendance à se stabiliser, ce qui ne signifie guère que nous avons remporté la bataille contre le coronavirus. C’est la raison pour laquelle l’état d’urgence sanitaire demeure en vigueur». Et de préciser que la prolongation du confinement obligatoire, actée le 18 avril, «vise à renforcer les acquis», ainsi que prévenir «tout relâchement qui risque de se traduire par l’apparition de clusters ou de rechutes», rapporte Médias24.

 

La stratégie de déconfinement

Enfin, le ministre a abordé l’élaboration d’un plan relatif à la levée de l’état d’urgence sanitaire, prévue le 20 mai 2020. Il a expliqué qu’une stratégie est actuellement en cours d’élaboration, et qu’elle nécessitera une nouvelle batterie de mesures bien spécifiques. Il a également plaidé pour un déconfinement progressif et graduel, afin d’éviter toute recrudescence du virus. Ainsi, même après la fin de l’état d’urgence, qui maintiendra les Marocains en confinement pendant la majeure partie du Ramadan, le retour à la normale ne se fera pas automatiquement et pourrait se faire en plusieurs semaines pour protéger de manière optimale les citoyens.

USA-Maroc : le partenariat des deux pays de plus en plus fort

Joey Hood, secrétaire américain d’État adjoint par intérim aux affaires du Proche-Orient, a loué le partenariat entre le Maroc et les États-Unis lors de sa visite à Rabat. Ce mercredi 28 juillet, Hood...

Le Malawi prévoit d’ouvrir un consulat à Laâyoune

Ce mardi 27 juillet, Eisenhower Nduwa Saxon Mkaka, ministre Malawi des Affaires étrangères, a annoncé, lors d’un point de presse avec son homologue marocain Nasser Bourita, la décision de son pays d’o...

L’UE cherche à maintenir de bonnes relations avec le Maroc

L’Union européenne (UE) considère le Maroc comme un partenaire régional essentiel, notamment au niv...

L’assistant d’Anthony Blinken attendu au Maroc

Joey Hood, secrétaire d’État adjoint américain par intérim aux Affaires du Proche-Orient, devrait arriver au Maroc dans les prochains jours. Selon un communiqué publié sur le site du Pentagone, l’assi...

Heurts en Tunisie et confinement en Algérie

Dans ce podcast, Medi1 fait un tour d’horizon sur l’actualité de ce début de semaine, notamment en Tunisie et en Algérie. La décision du Président Kais Said de renvoyer son Premier ministre et geler l...

L’affaire Pegasus vise à déstabiliser le Maroc, selon Chakib Benmoussa

L’affaire Pegasus continue de faire couler beaucoup d’encre au Maroc comme à l’étranger. Chakib Ben...