Aller au contenu principal

La presse arabophone du 18 avril 2020

Nouveau décret contre les fraudes au Fonds spécial | Tanger : Un hôtel pour loger les malades du Covid-19 | Violations pour un marché public de désinfectants | Application de tracking du Covid-19 : La CNDP exprime ses préoccupations | C'est la guerre des masques sanitaires ! | La base militaire de Ben Guérir devient un foyer du Covid-19

Par Iliasse E., Publié le 18/04/2020 à 00:18, mis à jour le 18/04/2020 à 09:16
Teaser Media
La presse arabophone

AL-AKHBAR : Nouveau décret contre les fraudes au Fonds spécial. Le gouvernement a adopté le décret d'application de la loi portant la promulgation de mesures exceptionnelles en faveur des employeurs affiliés à la CNSS (et de leurs employés déclarés) qui pâtissent des retombées de la propagation du Covid-19. Dans sa chasse aux fraudeurs voulant bénéficier de l'argent du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie, ce décret vient définir ce qu'est «un employeur en difficulté». Ce dernier doit prouver que son chiffre d'affaires a diminué de 50% au moins en avril, mai et juin 2020, par rapport aux 3 mêmes mois de 2019. Si le nombre d'ouvrier déclarés et à l'arrêt dépasse les 500, ou que la baisse du CA est entre 25% et 50%, la demande sera soumise à une commission spéciale.

 

Tanger : Un hôtel pour loger les malades du Covid-19. Les hôpitaux consacrés à l'accueil des cas d'infection au Covid-19 commencent à se saturer dans certaines régions. A Tanger-Tétouan-El Hoceima, le nombre de cas prend de l'ampleur. Il était de 255 ce vendredi 17 avril, dont 168 à Tanger. Les autorités de la ville ont aménagé une unité hôtelière d'une capacité de 60 lits, pour absorber les nouveaux cas. La ville abrite un foyer industriel de la pandémie, et les cas contacts dépassent les 2000.

 

 

AL-MASSAE : Violations d'un marché public de désinfectants. Le bureau provincial de la Fédération nationale de la santé à Fès a levé le voile sur ce qu'il qualifie de «violation dans une transaction de produits pharmaceutique». Ce marché portait sur l'acquisition de produits désinfectants et stérilisants pour la protection du personnel de santé, mais les lots reçus ne respectaient pas les standards sanitaires. Les produits ont été retirés le même jour de leur distribution sur les services de l'hôpital Al Ghassani de la ville.

 

Application de tracking du Covid-19 : La CNDP exprime ses préoccupations. La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) s'est exprimée sur l'application de tracking de Covid-19 que le gouvernement compte déployer. La commission a insisté sur la nécessité de conforter la confiance numérique, sans quoi l'usage généralisé de cette application se trouvera affecté. Seules les autorités dûment habilitées, chaque agent selon ses missions, doivent être en mesure d'accéder aux seules données à caractère personnel jugées nécessaires à l'exécution de ses missions propres en conformité avec la finalité affichée, estime le CNDP.

 

 

AL-AHDATH : C'est la guerre des masques sanitaires ! . Un effort exceptionnel a été produit pour fabriquer des masques sanitaires. Mais, à l'heure où le citoyen peine à en trouver, certaines parties font pression pour les exporter ! Selon les sources du journal, le ministre de l'Industrie, Moulay Hafid Elalamy, subit des pressions d'entreprises du secteur textile pour leur permettre d'en exporter, si le ministère veut que ces sociétés se reconvertissent à cette activité. Actuellement, la production quotidienne est de 5,7 millions de masques sanitaires au Maroc, fabriqués par 10 industriels.

 

AKHBAR-AL-YOUM : La base militaire de Ben Guérir devient un foyer du Covid-19. La base militaire de Ben Guérir enregistre une montée de cas d'infection au Covid-19, et qui se dénombraient à 157 malades le 17 avril. Plus de 20 familles de soldats touchés, résidant dans plusieurs quartiers, ont été soumises à une quarantaine surveillée à domicile. Le Gouverneur de la province de Rehamna, où se situe la ville, a décrété le 16 avril l'interdiction des déplacements des cadres de santé en dehors de la province. Une interdiction qui fait écho à une décision de la Direction régionale de la santé parue le même jour.

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d'un dispositif spécial pour l'accompagnement des MRE

Dans un communiqué du cabinet royal publié ce dimanche, le Roi Mohammed VI a demandé la contribution de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour organiser et accompagner de la meilleure des faç...

Les voyageurs issus de la liste B n'ont plus besoin d'une autorisation exceptionnelle pour entrer au Maroc

L'annonce a été faite ce dimanche par le ministère de la Santé. Les conditions d’accès au territoire national pour les citoyens marocains résidant dans les pays de la liste B ont connu une modificatio...

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...