Aller au contenu principal

Ceuta appelle au rapatriement des mineurs non accompagnés vers le Maroc

Par Khansaa B., Publié le 25/03/2020, mis à jour le 25/03/2020
Teaser Media
mineurs non accompagnés

Dans le contexte sanitaire actuel lié à la pandémie du Covid-19, Juan Vivas, le président de l’enclave espagnole Ceuta, a critiqué le Maroc au sujet des mineurs marocains non accompagnés installés dans cette ville. «Lorsque cette crise (liée au Covid-19) sera terminée, le Maroc devra s’occuper de ses mineurs non accompagnés», a expliqué Vivas. «Ce phénomène est la conséquence d’un phénomène structurel dont Ceuta souffre injustement. Il n’est pas normal que Ceuta et Melilla, qui représentent 0,04% de la population totale d’Espagne, soutiennent 15% de tous les mineurs non accompagnés du pays».

Vivas est un membre du parti d’extrême droite, Vox. Teresa López, la députée de Ceuta, membre du parti conservateur, a également commenté la présence des mineurs marocains non accompagnés à Ceuta. «Le regroupement familial des mineurs est une urgence, car la meilleure protection pour ces mineurs est d’être dans le giron de leur famille», a-t-elle souligné. López a appelé au rapatriement de l’ensemble de ces mineurs vers le Maroc, conformément à un accord signé en 2017 entre l’Espagne et le royaume.


  • Partagez

CNSS et RAMED : indemnités des salariés en arrêt temporaire du travail

À la date du 1er avril à 17 heures, plus de 700.000 travailleurs du secteur privé se sont inscrits pour bénéficier de l’allocation mensuelle délivrée par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS)...

Covid-19 : tout savoir sur les indemnités des secteurs formel et informel

Plus de 700000 salariés du secteur privé sont désormais inscrits sur le portail de la Caisse nation...

Coronavirus : faut-il généraliser le port du masque en public ?

En pleine épidémie du Covid-19, le port du masque de protection, que ce soit un masque chirurgical bleu ou un masque respiratoire, est conseillé dans l’espace public. L’efficacité de cette stratégie f...

Marcel Botbol est mort du coronavirus

Ce mercredi 1er avril, le chanteur et musicien marocain Marcel Botbol est décédé à l’hôpital Bichat, à Paris, où il était admis en réanimation après avoir contracté le coronavirus. «Marcel Botbot étai...

Samsung Maroc s’adapte à la situation d’urgence sanitaire

Dans ce contexte d’état d’urgence sanitaire, décrété le 20 mars et qui durera jusqu’au 20 avril, et...

Coronavirus : entre espoir et mobilisation

Le ministère de la Santé affirme que le Maroc a bien su gérer la pandémie du Coronavirus. Il soutie...